Bannière

La Bonne Semence

L’Éternel… est Dieu dans les cieux en haut, et sur la terre en bas.
Josué 2. 11
Ainsi dit celui qui… habite l’éternité… : J’habite le lieu haut élevé et saint, et avec celui qui est abattu et d’un esprit contrit, pour revivifier l’esprit… et le cœur de ceux qui sont abattus.
Ésaïe 57. 15
Dieu, où es-tu ?

L’incroyant répond : “Nulle part, il n’existe pas”. La Bible montre la folie de cette réponse. “L’insensé a dit en son cœur : Il n’y a pas de Dieu” (Psaume 14. 1). Les hommes sont inexcusables de ne pas croire en Dieu. Il a donné de nombreux témoignages de son existence : l’univers qu’il a créé (voir Romains 1. 20), sa Parole (voir Psaume 19. 7), les nombreuses prophéties accomplies qui montrent qu’il connaît tout à l’avance.

Par-dessus tout, Jésus Christ a révélé parfaitement Dieu, quand il était sur la terre (Jean 1. 18). Ceux qui ont reçu Jésus dans leur cœur ont le droit d’être enfants de Dieu (Jean 1. 12). Ils connaissent Dieu comme leur Père.

Pourtant, même pour le croyant, Dieu paraît parfois lointain, et semble ne pas s’intéresser aux souffrances des hommes. Job, dans une très grande épreuve, ressentait cela profondément : “Oh ! si je savais le trouver, et parvenir là où il est assis !” (Job 23. 3). Job a dû apprendre qu’au travers des difficultés, Dieu voulait l’enseigner. “Dieu se montre élevé dans sa puissance : qui enseigne comme lui ?” (Job 36. 22).

Comme Job, nous sommes à l’école de Dieu. L’apprentissage peut être long et douloureux, pourtant c’est avec amour et grâce qu’il s’occupe de nous. Nous pouvons parfois douter du bien-fondé de son action ou, comme Job, contester l’utilité de l’épreuve. Mais souvenons-nous : Job a ainsi appris que “le Seigneur est plein de compassion et miséricordieux” (Jacques 5. 11).

×
Écouter
Écouter