Bannière

La Bonne Semence

La Parole devint chair et habita au milieu de nous (et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme d’un Fils unique de la part du Père) pleine de grâce et de vérité.
Jean 1. 14
La Loi a été donnée par Moïse ; la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.
Jean 1. 17
La grâce et la vérité (1)
Lecture proposée : Jean 4. 5-42

La grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ ; elles ont été vues à travers sa personne et sa vie, dans un équilibre parfait.

La grâce est mentionnée en premier. En effet, la vérité seule, en dévoilant notre état de péché, nous ferait fuir. Dieu nous attire par la grâce, qui établit la confiance et met le cœur à l’aise. La vérité peut alors s’exprimer, car Jésus ne fait jamais de compromis avec la vérité, sous prétexte de grâce.

Deux récits illustrent cela :

 – Jésus, en plein midi, est assis près d’un puits. Ses disciples sont allés à la ville pour acheter des vivres. Une femme au cœur troublé s’approche pour puiser de l’eau. Elle a mauvaise réputation, et fuit les regards. Jésus lui parle avec bonté et commence par lui demander à boire. C’est seulement lorsqu’elle est mise en confiance qu’il lui dit la vérité au sujet de sa vie passée. Et l’effet produit est remarquable.

Elle qui fuyait ses semblables se précipite à la ville pour dire à tout le monde : “Venez, voyez un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait ; celui-ci n’est-il pas le Christ ?” Elle les persuade maintenant de venir à Jésus. Beaucoup accourent vers lui grâce à son témoignage, et découvrent en lui le Sauveur du monde. Voilà l’effet merveilleux de la grâce et de la vérité sur le cœur et la conscience de cette femme ! La grâce l’a attirée, et elle a pu entendre la vérité. Elle a trouvé le pardon et la paix.

(fin demain)

×
Écouter
Écouter