Bannière

La Bonne Semence

(Jésus dit :) Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos.
Matthieu 11. 28
Un abri pour les sans-logis

L’évangéliste Wilhelm Busch (1897-1966) traversait l’Atlantique sur un bateau à vapeur. Un des stewards lui faisait visiter le bateau, quand, dans un couloir mal éclairé, Busch se heurta à un membre du personnel des cabines qui arrivait en courant. Après le choc, Busch posa la main sur le bras de l’inconnu et s’exclama en riant :

 – Vous volez comme un oiseau ! Que faites-vous dans cet immense bâtiment ? Il répondit tout net :

 – J’ai été pasteur, paysan, vagabond, marin. J’ai même essayé quelque temps d’être moine. Mais là non plus je n’ai pas pu trouver la paix.

Bush lui demanda rapidement son nom avant de rejoindre son guide. Pourquoi cette rencontre aussi brutale qu’imprévue ? se dit-il. N’est-ce pas Dieu qui a mis cet homme sur mon chemin ? Ce sans-logis qui bourlinguait sur terre et sur mer avait déjà essayé tous les métiers, même religieux, et n’avait pas su trouver la paix. Dieu le cherchait certainement.

Revenu chez lui, Busch lui envoya un Nouveau Testament, sans plus. Quelques mois plus tard, il reçut – d’après ses propres paroles – une lettre d’une incroyable beauté, qui commençait ainsi : “Maintenant j’ai trouvé la paix auprès de Jésus, crucifié et ressuscité.”

C’est le miracle de la croix. Près du Seigneur Jésus, celui qui n’a pas de paix découvre le repos ; celui qui contemple l’amour de Dieu et capitule devant lui, trouve la vie, le pardon, la réconciliation et la grâce.

Si vous ne possédez pas le Nouveau Testament, nous vous l’enverrons gratuitement sur demande à notre adresse ou sur : http://www.offrebs.fr/nouveautestament

×
Écouter
Écouter