Bannière

La Bonne Semence

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même.
Luc 10. 27
Personne n’a un amour plus grand que celui-ci : que quelqu’un laisse sa vie pour ses amis.
Jean 15. 13
Le bon Samaritain
Lecture proposée : Luc 10. 30-37

Dans cette magnifique parabole, le malheureux voyageur dépouillé et laissé à demi-mort représente l’homme tombé entre les mains de Satan. Dans le sacrificateur et le lévite qui passent leur chemin, nous voyons les vains secours de la religion formaliste. Mais dans le Samaritain charitable, nous reconnaissons le Sauveur qui s’est penché sur la misère de l’homme pour l’arracher à son sort désespéré. Jésus raconte cette histoire pour amener son interlocuteur à trouver lui-même la réponse à sa question : “Qui est mon prochain ?” Et la réponse vient naturellement : mon prochain, c’est celui qui a fait preuve de miséricorde envers moi.

Notre prochain, c’est d’abord Jésus Christ lui-même : il s’est approché de nous ! Les hommes de bonne volonté s’efforcent d’aimer leurs semblables. Ils pensent ainsi obéir au commandement donné par Dieu. Mais c’est prendre les choses par le mauvais côté. En effet, à cause de notre nature marquée par le péché, nous sommes souvent incapables d’aimer de façon désintéressée et fidèle. Un seul a pu faire cela, Jésus ! Il est venu du ciel pour nous montrer son amour, et a donné sa vie pour nous sauver. Quelle preuve plus grande aurait-il pu nous donner ?

Il n’est plus sur la terre, mais il continue à tendre la main à chacun pour guérir ses blessures morales. Il donne la vie éternelle à celui qui accepte son offre, et il le rend capable d’imiter son dévouement et sa compassion. Jésus a conclu le dialogue en disant : “Va, et toi fais de même”. Tout repose sur ce que Jésus a fait.

×
Écouter
Écouter