Bannière

La Bonne Semence

Christ nous a placés dans la liberté en nous affranchissant ; demeurez donc fermes.
Galates 5. 1
Là où est l’Esprit du Seigneur, il y a la liberté.
2 Corinthiens 3. 17
Qui est véritablement libre ?

Bernard Palissy, céramiste renommé du temps de la Renaissance, fut emprisonné par le Parlement à cause de sa foi. Le roi Henri II souhaitait préserver la vie de cet homme, car il était le seul capable de fabriquer de magnifiques vases. Mais ni les menaces, ni les promesses n’eurent d’effet sur le prisonnier, qui refusa absolument de renier sa foi. Le roi en personne alla à la prison pour exiger qu’il se rétracte.

 – Si vous ne le faites pas, ajouta le roi, je serai moi-même obligé de vous condamner à mort.

 – Majesté, répondit Palissy, est-ce que j’entends le roi de France dire : Je serai obligé de faire quelque chose ? Je ne suis qu’un pauvre artiste, l’un des plus humbles sujets de votre Majesté. Et je suis maintenant prisonnier. Cependant, aucune puissance dans le monde entier ne pourrait me forcer à agir contre ma conscience. Vous êtes l’un des souverains les plus puissants de la terre, et pourtant vous parlez d’être forcé à faire quelque chose. Majesté, lequel de nous deux est réellement libre ?

L’homme veut être libre, et il s’imagine qu’il l’est. Cependant sa liberté est bien limitée, quelle que soit l’autorité dont il est investi. Si je suis devenu l’esclave de mes impulsions, de mes convoitises et peut-être d’addictions, la Bible me dit que Jésus Christ a le pouvoir de m’en délivrer. Si je me confie en lui, sa mort sur la croix me libère de tout lien. “Si le Fils [de Dieu] vous affranchit, vous serez réellement libres” (Jean 8. 36).

×
Écouter
Écouter