Bannière

La Bonne Semence

Mets mes larmes dans tes outres ; ne sont-elles pas dans ton livre ?
Psaume 56. 8
L’Esprit nous est en aide dans notre faiblesse ; car nous ne savons pas ce qu’il faut demander comme il convient ; mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables.
Romains 8. 26
Dieu écoute nos soupirs

La Bible nous dit que Dieu écoute le cri de ceux qui souffrent : “Cet affligé a crié ; et l’Éternel l’a entendu, et l’a sauvé de toutes ses détresses” (Psaume 34. 6). Dieu écoute la prière (Psaume 65. 2), comme aussi les soupirs de ses enfants. Son écoute n’est pas distante. Il a fait dire par Ésaïe au roi Ézéchias atteint d’une grave maladie : “J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes ; voici, je te guérirai” (2 Rois 20. 5).

Il peut arriver qu’un croyant soit tellement découragé qu’il n’arrive même plus à prier. Mais l’Esprit Saint qui habite en lui présente à Dieu ses vrais besoins par des “soupirs inexprimables” liés à sa faiblesse. Cette intercession de l’Esprit prend le relais de son esprit défaillant pour lui apporter la paix et lui faire reprendre confiance dans l’amour et la fidélité de Dieu.

Les soupirs de nos cœurs sont aussi des prières
Aussi bonnes, je crois, et peut-être meilleures,
Que nos renoncements ou nos balbutiements,
Ou nos phrases bien dites et plus ou moins sincères.

Les soupirs de nos cœurs sont aussi des prières
Bien meilleures, souvent, que nos si pauvres mots.
Les larmes de nos cœurs sont aussi des prières
Qui, bien mieux que des mots, montent vers la lumière !

Merci, Seigneur, merci de vouloir recueillir
Ces élans de nos cœurs que ton amour éclaire.

(d’après Élie Abel)

×
Écouter
Écouter