Bannière

La Bible - Traduction révisée
Glossaire

Adjurer / adjuration A

Commander au nom de Dieu. Cet acte solennel pouvait aller jusqu’à appeler la malédiction sur celui qu’on adjurait, s’il n’obéissait pas à cette adjuration, à ce commandement.
– Saül a adjuré le peuple de ne pas manger jusqu’à la victoire (1 Samuel 14. 24).
– Le sacrificateur adjurait les personnes qu’on suspectait d’avoir péché, en leur ordonnant devant Dieu de déclarer la vérité (Nombres 5. 19 ; Lévitique 5. 1 ; Proverbes 29. 24).
– Quand le Seigneur a été accusé, il a gardé le silence. Mais lorsque le souverain sacrificateur l’a adjuré de dire s’il était le Christ, le Fils de Dieu, il a répondu à cette adjuration en déclarant : “Tu l’as dit” (Matthieu 26. 62-64).
Adjurer signifie parfois simplement commander, demander solennellement, supplier instamment :
– la bien-aimée adjure les filles de Jérusalem de dire à son bien-aimé qu’elle est malade d’amour (Cantique des cantiques 5. 8).
– l’homme possédé d’un esprit immonde dit à Jésus : “Je t’adjure par Dieu, ne me tourmente pas” (Marc 5. 7)
– Paul adjure Timothée devant Dieu et le christ Jésus : “Prêche la parole…” (2 Timothée 4. 1-2)
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z