Bannière

La Bible – Traduction révisée
Glossaire

Repentance / se repentir A

Changement de pensée, du coeur et de l’esprit qui se tournent vers Dieu (Actes 20. 21) ; elle conduit le pécheur à porter sur son état de péché et sur les fautes commises le même jugement que Dieu (Luc 15. 20, 21). Alors Dieu lui accorde sa grâce et le salut en Christ. C’est la bonté de Dieu qui pousse le pécheur à la repentance (Romains 2. 4), car il veut que tous viennent à la repentance (Actes 17. 30 ; 2 Pierre 3. 9).
Dieu se repent-il ?
– Les desseins, les projets de Dieu sont éternels et immuables. De ce point de vue, il ne se repent jamais. « Dieu n’est pas un homme, pour mentir, ni un fils d’homme pour se repentir » (Nombres 23. 19).
– Mais il peut changer sa manière d’agir, en fonction de l’attitude des hommes (Jérémie 18. 7-10). Quand Dieu se repent d’avoir fait l’homme sur la terre (Genèse 6. 6), ou d’avoir établi Saül pour roi (1 Samuel 15. 11), ce n’est pas que Dieu ait fait une erreur qu’il regretterait, mais il est profondément affligé à cause de la gravité du péché de l’homme et il va changer son plan d’action.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z