Bannière

La Bible - Traduction révisée
Glossaire

Sacerdoce / sacrificateur A

Le sacerdoce est la fonction du sacrificateur, qui consiste à être en relation avec Dieu pour lui rendre culte, le servir.
– Dans l’A.T. et selon la loi de Moïse, le culte consistait à apporter des dons ou offrandes. C’est à Aaron et à ses fils, puis à ses descendants, qu’était confiée la charge de recevoir des Israélites et d’offrir de leur part ces sacrificesA à Dieu, l’Éternel. Ces fils avaient le titre de sacrificateurs, Aaron à leur tête, celui de souverain sacrificateur. Ils avaient notamment la charge d’offrir sur l’autel les animaux qu’on devait immoler pour la purification du peuple.
Ils étaient les chefs des LévitesA, avec qui ils partageaient la charge d’enseigner la Loi au peuple, et avaient de la part de Dieu une autorité de chefs religieux sur le peuple d’Israël.
– Dans le N.T., au temps de Jésus, on appelait principaux sacrificateurs, le souverain sacrificateur en charge et ceux qui avaient eu précédemment cette dignité, mais aussi certains membres de leur famille (voir Luc 3. 2 ; Jean 11. 47-51 ; 18. 13).
– Le mot sacerdoce désigne aussi l’ordre des sacrificateurs, c.-à-d. l’ensemble des sacrificateurs qui exercent leur fonction de la même manière, selon les mêmes règles, et le système religieux qui s’y rattache.
– Le sacerdoce lévitique a subsisté jusqu’à ce que se lève un autre sacrificateur qui n’a pas été nommé selon l’ordre d’Aaron (Hébreux 7. 11) : Christ lui-même. Il est souverain sacrificateur dans le ciel (Hébreux 2. 17 ; 8. 1). À son entrée dans le ciel, il a reçu la dignité de souverain sacrificateur pour l’éternité selon l’ordre de Melchisédec (Hébreux 5. 6, 10). Pour la bénédiction de son royaume futur, il sera à la fois Roi et Souverain Sacrificateur. Christ exerce maintenant son sacerdoce en faveur des croyants : c’est lui qui les présente à Dieu, qui présente aussi leurs offrandes en les sanctifiant (Hébreux 2. 17 ; 10. 21), qui intercède pour eux et les soutient jusqu’au salut final (Hébreux 7. 25).
– Tous ceux qui ont cru en Christ sont élevés à la dignité de sacrificateurs (Apocalypse 1. 6 ; 5. 10). Ils constituent ensemble un saint sacerdoce : ils offrent des sacrifices spirituels à Dieu ; ils forment un sacerdoce royal en témoignage devant le monde (1 Pierre 2. 5, 9).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z