Bannière

Épître de Jude
Sondez les Écritures - 5ème année

Introduction
Introduction à l’épître de Jude
Jean-Luc Dandrieu

L’épître de Jude est un des livres les plus courts de la Bible. Son contenu est très important. Écrite dans un style vigoureux et prophétique, elle est un cri d’alarme face à la montée du mal au milieu de la chrétienté et, pour les enfants de Dieu, un appel au combat contre l’apostasie. Tout à fait d’actualité, elle est une des lettres qui analysent la situation des derniers temps du christianisme.

L’auteur

Jude était “le frère de Jacques”, bien connu de toutes les assemblées où il était considéré comme une colonne, ainsi que Pierre et Jean [Gal. 2. 9]. Or l’apôtre Paul dit de Jacques qu’il est le frère du Seigneur [Gal. 1. 19]. Jude l’est donc aussi, peut-être le plus jeune [Matt. 13. 55, 56 ; Marc 6. 3]. Durant le ministère du Seigneur, il ne croyait pas en lui [Jean 7. 5]. Mais, après la résurrection du Seigneur, il est avec les apôtres dans la chambre haute, persévérant dans la prière [Act. 1. 14]. Dans la liste des apôtres, on trouve un autre Jude, frère de Jacques [Luc 6. 16 ; Act. 1. 13]. Plusieurs traducteurs ont traduit Jude, fils de Jacques. C’est une autre personne qu’il ne faut pas confondre avec l’auteur de cette épître.

Les destinataires

Cette lettre est adressée à tous les croyants, mais spécialement à des Juifs convertis, vu le nombre de références à des événements de l’A.T.

Contenu

Devant l’urgence de la situation, à cause des ennemis introduits au milieu des fidèles, Jude fait une mise en garde, sévère et directe, qui a beaucoup de similitudes avec le chapitre 2 de la deuxième épître de Pierre, épître datant probablement de la même période. Moralement, c’est le même avertissement contre les faux docteurs, mais les exemples cités sont différents. Le Saint Esprit, s’il insiste sur le même danger très grave, présente le sujet sous un autre éclairage. Les hommes immoraux, moqueurs et cyniques que dénonce l’apôtre Pierre, sont aussi ceux qui ici nient la seigneurie de Christ. Ils préparent l’arrivée de l’Antichrist, annoncé par l’apôtre Jean [1 Jean 2. 22], qui va jusqu’à nier le Père et le Fils, ainsi que la doctrine du Christ, selon la deuxième épître de Jean [2 Jean 9].

Alors que Pierre insiste sur les caractères du mal – iniquité, corruption et séduction – Jude souligne l’abandon de ce qui avait été enseigné et reçu, l’impiété et la rébellion dans son caractère religieux.

Pour savoir repérer l’erreur, Jude indique donc qu’il faut vérifier l’enseignement donné et observer les comportements. Ensuite il donne le moyen de se défendre : s’attacher à la parole de Dieu, à la prière et compter sur ses promesses.

Plan de l’épître de Jude

Le cri d’alarme

1. Destination : v. 1-4

2. Dieu détruit les apostats : v. 5-7

3. Les faux chrétiens démasqués : v. 8-16

4. Devoirs des vrais chrétiens : v. 17-23

5. Doxologie : v. 24, 25