Bannière

Le premier livre de Samuel
Sondez les Écritures - 3ème année

Introduction
Raymond Lacombe : Chapitres 1 à 31

Dates

Le premier livre de Samuel se situe historiquement à la fin de la période des Juges. Celle-ci s’étend de la conquête de Canaan (retracée dans le livre de Josué) jusqu’à l’avènement de la royauté. Elle a duré environ 450 ans [Act. 13. 20] de l’entrée en Canaan à la mort de Samuel, c’est-à-dire très approximativement de 1450 à 1000 av. J.-C1. Ce livre commence vers 1100 av. J.-C. à la naissance de Samuel, le dernier des juges, et s’achève à la mort de Saül, le premier roi, vers 1000 av. J.-C.

Thème principal

Le livre présente l’instauration de la royauté en Israël. Jusque là, le peuple d’Israël n’avait pas eu de roi à proprement parler2. Dieu régnait directement sur son peuple. La sacrificature jouait un rôle particulier : par son intermédiaire, le peuple s’approchait de Dieu. Dans les périodes de crises décrites dans le livre des Juges, Dieu suscitait des hommes pour “juger” son peuple (c’est-à-dire le diriger en exerçant la justice). Ces juges délivraient Israël de la domination des nations qui avaient envahi son territoire, comme jugement de Dieu. Mais le peuple restait globalement responsable devant l’Éternel.

Le livre commence par la description de l’état de la sacrificature. Moralement, elle est dans une complète déchéance : la faiblesse du vieux sacrificateur Éli et l’inconduite de ses fils sont vivement dénoncées par Dieu (ch. 2). Plus encore, l’arche de l’alliance, symbole de la présence de Dieu au milieu de son peuple, est prise par les Philistins, peuple ennemi installé au milieu même du territoire d’Israël.

Dieu suscite alors un homme, Samuel, pour assurer la transition entre la période de la sacrificature et celle de la royauté. Son rôle principal ne sera pas celui de sacrificateur pour mettre en relation le peuple avec Dieu, mais celui de prophète pour révéler à Israël la pensée de l’Éternel.

Mais le peuple n’est pas satisfait : il désire un roi pour faire comme les autres nations qui l’entourent (ch. 8). Dieu accède à son souhait. Désormais, les relations du peuple avec Dieu seront changées. Le roi servira de représentant entre les deux et sa fidélité personnelle conditionnera l’attitude de Dieu envers le peuple. La sacrificature ne disparaît pas, mais elle joue dès lors un moindre rôle ; elle est en quelque sorte subordonnée à la royauté.

Dieu tente ainsi une nouvelle expérience avec son peuple et, à travers lui, avec l’homme en général, car Israël n’est qu’un échantillon représentatif du cœur humain. Mais tout autant que lorsqu’il était sous l’autorité divine directe, le peuple se montrera inconstant, versatile, et infidélités et retours vers Dieu alterneront.

Dieu donne d’abord à Israël un premier roi, Saül, satisfaisant aux critères humains qui plaisent au peuple (ch. 9). Après des débuts prometteurs, Saül se montrera infidèle et Dieu le rejettera (ch. 15). Il choisit alors un autre roi, David, “selon son cœur” (ch. 16). Mais David ne pourra régner avant la mort de Saül qui, conscient de son propre rejet par Dieu, poursuivra David d’une haine implacable et meurtrière jusqu’à ce que lui-même soit tué par les Philistins (ch. 19-31).

Auteur

L’auteur de ce livre est inconnu. Son titre semble plutôt venir de la personne qui tient la première place au début, Samuel. Celui-ci n’en a été le rédacteur que d’une partie, puisque le livre présente bien des faits postérieurs à sa mort. Initialement, le premier et le second livres de Samuel ne formaient qu’un seul et même livre, ce qui explique le titre commun, alors que Samuel n’apparaît plus à partir du chapitre 25 du premier livre.

Plan du premier livre de Samuel

Trois personnages majeurs émergent du premier livre (Samuel, Saül et David), ce qui conduit à le diviser naturellement en trois parties :

Première partie  : Samuel  : Ch. 1 à 7

1. Naissance et enfance de Samuel : Ch. 1 à 3

2. Ruine de la sacrificature et relèvement du peuple : Ch. 4 à 7

Deuxième partie  : Saül  : Ch. 8 à 15

1. Avènement de Saül : Ch. 8 à 10

2. Règne de Saül, roi selon la chair : Ch. 11 et 12

3. Rejet de Saül : Ch. 13 à 15

Troisième partie  : David  : Ch. 16 à 31

1. David, roi selon le cœur de Dieu : Ch. 16 et 17

2. David pourchassé : Ch. 18 à 26

3. David chez les Philistins : Ch. 27 à 31

Notes
1 –

Pour plus de détails, se reporter à la Chronologie de l’A.T. (vol. 6).

2 –

Moïse avait joué partiellement ce rôle (Deut. 33. 5).