Bannière

Le premier livre des Chroniques
Sondez les Écritures - 5ème année

Introduction
Jacques Méchin : Chapitres 1 à 29

Les livres des Chroniques1, d’Esdras et de Néhémie, constituent un enchaînement écrit après les captivités d’Israël, puis de Juda. La rédaction des livres des Chroniques est cependant postérieure à celle des livres d’Esdras et de Néhémie. La généalogie de la famille de David, par exemple, ne s’y arrête pas à Zorobabel mais se prolonge jusqu’à cinq générations après lui (3. 19, 24).

1. État du peuple et circonstances générales

Dans les livres de Samuel et ceux des Rois, Dieu montre que l’homme est toujours incapable de se soumettre aux directives divines. Avec patience et bonté, il essaie de le ramener à des dispositions dans lesquelles sa grâce puisse le délivrer. Mais les expériences se succèdent sans que le but puisse être atteint. L’homme responsable se montre obstiné et incurable. Il n’arrive pas à réaliser que tout ne va bien que dans la crainte de Dieu.

Dieu intervient alors en envoyant son peuple en captivité. La nation d’Israël est dispersée au sein d’autres nations. Elle n’est plus libre et forte. Son insoumission l’a privée des ressources de l’Éternel. Le gouvernement de la terre lui est retiré. Il est donné à d’autres. Le temps des nations commence.

Mais l’Éternel n’oublie jamais son dessein. Ses promesses ne sont pas modifiées par la désobéissance de son peuple. Il les accomplit à travers ceux qui écoutent ses appels, reconnaissent ses actes justes et le recherchent sincèrement.

L’humiliation de la captivité, la souffrance de l’isolement, les contraintes de la soumission à des nations étrangères, amènent certains Juifs à réfléchir sur les raisons de leur situation. C’est ainsi que Dieu réveille les siens et forme un petit troupeau dont le cœur le recherche. Des cieux, l’Éternel voit la foi de ces hommes. Il les fortifie, les libère et les ramène dans leur pays.

2. Sujet

Au fil des pages, l’Esprit de Dieu nous fait suivre l’immuable plan divin et la manifestation de sa grâce depuis les origines de l’homme. (Les généalogies remontent jusqu’au début de l’humanité.)

Le retour au pays promis pose diverses questions :

– Qui peut prétendre appartenir au peuple de Dieu ?

– Dieu pense-t-il encore à son peuple et à son alliance ?

Les généalogies sont alors soigneusement reprises et remontent jusqu’aux racines du peuple. Le présent est ainsi lié au passé et l’identité d’Israël est établie. Dans sa fidélité, Dieu ne l’a pas oublié. Cela fait l’objet des neuf premiers chapitres.

La promesse d’un roi choisi par l’Éternel [Deut. 17. 15] est-elle toujours valable ?

Le culte peut-il être rendu de nouveau, alors que le temple est détruit et qu’un séjour parmi des peuples étrangers a pu modifier les esprits et les cœurs ?

Dieu introduit David, puis Salomon (dont le règne est développé au début du second livre des Chroniques). Après la fin de Saül (ch. 10), le règne de David est décrit (ch. 11 à 29) et Dieu nous présente :

– L’ascension progressive de David jusqu’à sa domination sur tous ses ennemis (ch. 11 à 20).

– La question de la maison de l’Éternel et du culte (ch. 21 à 29).

Malgré tout son désir, David ne construit pas cette maison. Éclairé par Dieu, il en découvre le lieu et en prépare les éléments (ch. 21, 22). Il donne des instructions à Salomon (ch. 22, 29), puis, devant tous, le désigne comme celui que l’Éternel a choisi pour cette construction (ch. 28, 29). Les chapitres 23 à 27 décrivent l’organisation exemplaire du royaume.

Tout au long du livre, Dieu nous présente sa grâce souveraine comme le seul moyen de produire l’accomplissement de ses pensées (qui ont en vue le bien de l’homme). Il passe sous silence ce qui pourrait en obscurcir la présentation, puis fait briller en David (comme en Salomon dans le second livre) quelques traits de la future royauté de Christ.

Enfin, comme Christ sera “sacrificateur sur son trône” [Zach. 6. 13], ce livre détaille les liens entre la sacrificature et la royauté2.

C’est un livre porteur de nombreuses instructions dont tout chrétien peut tirer profit. Sa lecture, comme celle de toute la Parole, fortifie la foi et assure la confiance en Dieu.

Plan du premier livre des Chroniques

Première partie : Préparation du règne de David : Ch. 1 à 10

1. Généalogie d’Israël : Ch. 1 à 8

2. Habitations, responsabilités, charges et services : Ch. 9

3. Mort de Saül : Ch. 10

Deuxième partie : Règne de David : Ch. 11 à 29

1. Onction de David et rassemblement à ses côtés : Ch. 11 et 12

2. Retour de l’arche de Dieu à Jérusalem : Ch. 13 à 16

3. Promesses de Dieu envers David et Israël : Ch. 17

4. Combats et victoires contre les nations ennemies : Ch. 18 à 20

5. Dénombrement d’Israël et jugement de Dieu : Ch. 21

6. Transmission de la royauté à Salomon : Ch. 22 à 29

Notes
1 –

Les deux livres dont le nom hébreu « Debri Hayyomim » signifie : « les Paroles (ou annales) des jours » , n’en formaient initialement qu’un seul.

2 –

Sans le culte à l’Éternel, ni la royauté, ni le peuple (alors ramené au niveau des autres nations), n’auraient pu subsister. Le service sacerdotal maintenait avec Dieu les rapports que lui-même avait établis avec “son peuple”. C’est pour l’avoir négligé en y mêlant l’iniquité, puis pour l’avoir rendu purement formel, que le peuple est devenu « Lo-Ammi » (pas mon peuple) et a connu la captivité.

Choisir un livre
Choisir un passage
×
Choisir un livre
Choisir un passage