Bannière

Le Seigneur est proche

Mercredi 1 juillet 2020
Il y a une saison pour tout, et il y a un temps pour toute affaire sous les cieux… un temps de guerre, et un temps de paix.
Ecclésiaste 3. 1, 8
L’Ecclésiaste et le chrétien (16)

À certains égards, la vie du chrétien est toujours un temps de guerre. L’apôtre dit à Timothée de “combattre le bon combat de la foi” (1 Timothée 6. 12). Mais il y a aussi des moments particuliers dans la vie d’un chrétien qui peuvent être appelés des “temps de guerre”. Jude avait la pensée d’écrire aux croyants au sujet de “notre commun salut” mais, conduit par l’Esprit, il sentait l’urgence de leur adresser une exhortation à “combattre pour la foi qui a été une fois enseignée aux saints” (Jude 3). Et l’apôtre Paul parle du “mauvais jour” (Éphésiens 6. 13) : quand Satan commence à attaquer spécialement le croyant, c’est un “temps de guerre” et “l’armure complète de Dieu” est nécessaire pour résister (v. 11-18). Nous devons alors nous “fortifier dans le Seigneur et dans la puissance de sa force…” (v. 10) et “tenir donc ferme” (v. 14). Il est encourageant de voir que l’Esprit de Dieu, avant de nous parler de nos ennemis, nous parle d’abord de Celui qui est de notre côté (le Seigneur), et de la puissance de sa force.

Mais Dieu, dans sa grâce nous accorde aussi “un temps de paix”. “Les assemblées donc, par toute la Judée, la Galilée et la Samarie, étaient en paix, étant édifiées et marchant dans la crainte du Seigneur ; et elles croissaient par la consolation du Saint Esprit” (Actes 9. 31). Après une période de persécutions pour l’assemblée de Dieu, les croyants avaient maintenant un temps de paix. Il s’agissait certainement aussi d’un temps de paix intérieure, pendant lequel régnait une atmosphère paisible parmi les croyants. Aussi en résultait-il de l’édification et de la croissance dans les assemblées. Nous sommes également exhortés à prier pour un tel “temps de paix”, afin qu’il nous soit permis d’avoir une vie paisible qui honore Dieu. “J’exhorte donc, avant tout, à faire des supplications, des prières, des intercessions, des actions de grâces pour tous les hommes… afin que nous puissions mener une vie paisible et tranquille” (1 Timothée 2. 1, 2).

M. Vogelsang