Bannière

Le Seigneur est proche

Jeudi 13 février 2020
Jésus, sachant que son heure était venue pour passer de ce monde au Père, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’à la fin… Jésus… se lève du souper et met de côté ses vêtements ; puis ayant pris un linge, il le serra autour de sa taille. Ensuite il verse de l’eau dans le bassin, et se met à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.
Jean 13. 1-5
Le lavage des pieds (1)

En lavant les pieds de ses disciples, le Seigneur Jésus leur donne à l’avance une image du service qu’il va exercer à leur égard, lorsqu’il sera effectivement “passé de ce monde au Père”, ayant été élevé au ciel. L’eau qu’il utilise est une image de la Parole reçue et crue par les disciples. “Vous, vous êtes déjà nets (ou : purs), à cause de la parole que je vous ai dite” (Jean 15. 3). “Celui qui a tout le corps lavé n’a besoin que de se laver les pieds : il est net tout entier” (13. 10).

Cependant, bien qu’ils aient été ainsi entièrement purifiés du péché par la foi en sa parole, les disciples ont encore besoin d’avoir leurs pieds lavés des souillures qu’ils contractent dans leur cheminement sur la terre. Comme Pierre refuse que Jésus lui lave les pieds, il doit lui dire : “Si je ne te lave pas, tu n’as pas de part avec moi” (v. 8). Pour avoir cette part commune avec lui, une heureuse communion avec lui durant notre vie sur la terre, nous avons besoin de ce service d’amour de notre Maître : par sa Parole appliquée à nos consciences et nos cœurs, le laisser nous purifier de tout ce qui nous souille moralement dans les contacts que nous avons dans ce monde. C’est ce que Pierre comprendrait plus tard, mais dont le Seigneur donne déjà une image dans ce lavage physique de leurs pieds. Comme “sacrificateur pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédec”, “il peut sauver entièrement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant afin d’intercéder pour eux” (Hébreux 7. 21, 25). “Si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ, le Juste” (1 Jean 2. 1). C’est comme sacrificateur et comme avocat que le Seigneur s’occupe ainsi de nous pour nous rendre propres à recevoir ce qu’il veut nous communiquer alors que nous sommes encore sur la terre.

Dans ce chapitre, Jésus lave justement les pieds de ses disciples avant de leur communiquer ce qu’il a à leur dire avant sa mort sur la croix et leur révéler la part qui sera la leur après sa mort, sa résurrection et son élévation dans la gloire.

(à suivre)