Bannière

La Bonne Semence

Mardi 6 avril 2021
Si nous confessons nos péchés, [Dieu] est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.
1 Jean 1. 9
(Jésus dit :) Moi, je leur donne la vie éternelle ; [mes brebis] ne périront jamais, et personne ne les arrachera de ma main.
Jean 10. 27, 28
Dieu peut-il tout pardonner ?

Peut-être un chrétien a-t-il commis une faute très grave, et il se demande si Dieu peut le pardonner. Regardons l’exemple du roi David, dont nous parle beaucoup la Bible (2 Samuel 11). Qu’a-t-il fait ?

Il se repose au lieu d’aller à la guerre avec son armée. Il convoite une femme et commet l’adultère avec elle.

C’est un meurtrier : il fait tuer Urie son mari pour cacher sa faute. David déclarera plus tard : “L’homme qui a fait cela est digne de mort”.

Pourtant, quand Dieu lui découvre ses fautes, David les confesse (2 Samuel 12. 13) et Dieu lui promet : “Tu ne mourras pas”. Une confession sincère et profonde est d’une importance immense. Le Psaume 51 nous montre par quel travail de conscience David est passé : il a pris la mesure de son péché, de l’offense faite à Dieu, et il est retourné à Dieu.

“Si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ, le Juste” (1 Jean 2. 1). Jésus, notre avocat, s’occupe de nous ramener à Dieu quand nous avons péché. Dieu est juste lorsqu’il pardonne à celui qui confesse ses fautes : “Il est juste et il justifie celui qui est de la foi en Jésus” (Romains 3. 26). Car Dieu pardonne, non par rapport à nos oeuvres ou à notre conduite, mais grâce à l’oeuvre de Christ. Jésus a souffert et il est mort sur la croix pour que ce pardon soit possible.

Cette merveilleuse certitude que Dieu pardonne ne doit cependant pas nous autoriser à prendre le péché à la légère. Il en a coûté trop cher à notre Sauveur ! Demandons-lui la force de vivre pour lui plaire.