Bannière

La Bonne Semence

Jeudi 25 février 2021
Saint, saint, saint, Seigneur, Dieu, Tout-puissant, Celui qui était et qui est et qui vient.
Apocalypse 4. 8
Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, qui marche au milieu des sept lampes d’or : Je connais tes oeuvres.
Apocalypse 2. 1, 2
Comprendre la Bible (2) : les nombres

Dans la Bible, les nombres ont souvent une portée symbolique :

- Le nombre 2 peut être relié à un témoignage rendu : il y avait les deux tables de la Loi, il fallait au moins deux témoins dans un jugement, etc. Quand le nom d’une personne est répété, cela marque le sérieux d’une interpellation sans équivoque (voir par exemple Luc 22. 31).

- Le nombre 3 exprime l’emphase (Jérémie 22. 29). Dans l’Apocalypse, des expressions concernant Dieu sont répétées trois fois (4. 8 ; 1. 8 ; 21. 6 ; 22. 13) . Le nombre 3 fait aussi référence à la plénitude divine : Père, Fils et Saint Esprit.

- Le nombre 4 fait penser à l’universalité. Ésaïe évoque les quatre points cardinaux, et Daniel a vu dans un songe les quatre vents des cieux se déchaîner sur la grande mer (Ésaïe 11. 12 ; Daniel 7. 2). Jésus, le Sauveur du monde, est présenté dans quatre évangiles.

- Les nombres 5 et 6 parlent de l’homme, créature de Dieu. Il a 5 doigts, Jésus a utilisé les 5 pains d’un petit garçon… Il y a les six jours de travail de la semaine, et l’homme a été créé le sixième jour de la création (Exode 20. 9, 11). Il est d’ailleurs clairement dit que le nombre 666 est “un nombre d’homme” (Apocalypse 13. 18).

- Le nombre 7 indique la perfection et la plénitude. Il parle de Dieu et de ce qu’il fait : les sept jours de la création, les sept yeux de la perception divine (Zacharie 3. 9), les sept Églises dans la main du Seigneur (Apocalypse 1. 20), les sept Esprits de Dieu (Apocalypse 4. 5), etc.