Bannière

La Bonne Semence

Vendredi 20 novembre 2020
Il n’existe aucune créature qui soit cachée devant lui, mais tout est nu et découvert aux yeux de celui à qui nous avons affaire.
Hébreux 4. 13
Dieu jugera par Jésus Christ les secrets des hommes, selon mon évangile.
Romains 2. 16
Rien de caché

Personne d’entre nous ne supporterait que son entourage puisse connaître exactement tout ce qu’il fait, dit ou pense au cours d’une seule de ses journées. Quelle honte si nos plus misérables secrets devaient être révélés et étalés au grand jour !

Pourtant tout ce qui se passe en nous, absolument tout, et ce que nous exprimons ou faisons, est connu par Dieu. Son appréciation devrait nous importer plus que celle de nos proches et de nos semblables. Un jour, il faudra rendre compte de tous les détails de l’existence qui nous aura été prêtée.

Cette parfaite connaissance que Dieu possède remplissait de perplexité l’auteur du Psaume 139 : “Où irai-je loin de ton Esprit, où fuirai-je loin de ta face ?”

Et pourtant cette inquiétude peut se changer en une joie sans égale. Il en est ainsi lorsque, conscient d’être un pécheur, l’homme le reconnaît et le confesse avec droiture devant Dieu. Il se trouve alors d’accord avec lui et prend la place qui lui convient, celle d’un coupable. Ainsi, Dieu peut se révéler à lui comme le Dieu de grâce et de pardon, le Dieu Sauveur. “Combien me sont précieuses tes pensées, dit ce croyant… Sonde-moi, … connais mon coeur ; éprouve-moi, et connais mes pensées…, conduis-moi dans la voie éternelle” (Psaume 139. 17, 23, 24). Dès lors il peut avancer sur le chemin de la vie avec, à chaque pas, le secours de son Dieu.