Bannière

La Bonne Semence

Vendredi 16 octobre 2020
Je t’ai fait connaître mon péché, et je n’ai pas couvert mon iniquité ; j’ai dit : Je confesserai mes transgressions à l’Éternel ; et toi, tu as pardonné l’iniquité de mon péché.
Psaume 32. 5
Pardonné pour l’éternité

Les péchés des croyants, aussi nombreux et graves soient-ils, sont pardonnés par Dieu parce que Christ en a porté le châtiment à leur place, une fois pour toutes, sur la croix. Voici quelques versets de la Bible qui l’attestent :

“Le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché” (1 Jean 1. 7). Jésus “a été livré pour nos fautes” (Romains 4. 25). Aussi Dieu peut-il dire : “Je ne me souviendrai plus jamais de leurs péchés ni de leurs iniquités” (Hébreux 8. 12). Il les a “jetés derrière son dos” (Ésaïe 38. 17).

Le prophète Michée emploie une image très expressive : “Tu jetteras tous leurs péchés dans les profondeurs de la mer” (Michée 7. 19). Là, personne n’ira les chercher pour les faire valoir devant Dieu lors du jugement.

Par le prophète Ésaïe, Dieu nous dit encore : “J’ai effacé comme un nuage épais tes transgressions, et comme une nuée tes péchés” (Ésaïe 44. 22). Une fois que nous avons été “lavés” dans le sang de Jésus Christ, il n’en reste plus de traces, pas plus qu’un nuage n’en laisse dans le ciel lorsque le vent le disperse.

Notons bien que Dieu n’est jamais indifférent au péché ; il ne l’excuse pas, mais il le pardonne. Dieu est saint, il ne peut supporter le mal, il ne peut tolérer ce qui s’oppose à sa gloire et au bonheur de ses créatures. S’il pardonne, c’est parce qu’il est juste. En effet le châtiment des péchés a déjà été exécuté sur Christ : il a porté les péchés de ceux qui croient. Ceux-ci peuvent désormais savourer avec joie la justice et l’amour du Dieu qui “pardonne abondamment” (Ésaïe 55. 7).