Bannière

La Bonne Semence

Mardi 15 septembre 2020
(Jésus dit :) Sondez les Écritures, car vous, vous estimez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi.
Jean 5. 39
Message universel

De nombreuses personnes sont d’accord pour dire que le message de Jésus est universel. Il a traversé les siècles, il est lu encore aujourd’hui sur tous les continents, et il est toujours d’actualité. “Aimez vos ennemis… Comme vous voulez que les hommes vous fassent, vous aussi faites-leur de même… ; faites du bien” (Luc 6. 27-35). Chacun reconnaît la pertinence de ce que Jésus a dit et accompli. Si chacun le vivait, avouons que la société fonctionnerait mieux.

Son message ne s’arrête toutefois pas à ces paroles mondialement connues. Jésus a dit aussi : “Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme et ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous-mêmes” (Jean 6. 53). En entendant cela, ses disciples ont déclaré : “Cette parole est dure ; qui peut l’entendre ?” (Jean 6. 60). Elle est en effet incompréhensible pour l’intelligence naturelle.

Que voulait dire Jésus ? Il était venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus. Cela nécessitait le don de sa vie, sa mort et sa résurrection. “Manger sa chair et boire son sang”, c’est “assimiler” pour soi-même cette vérité, la recevoir par la foi et l’accepter, pour être délivré de sa culpabilité devant Dieu.

Beaucoup ne l’ont pas acceptée. N’en est-il pas de même aujourd’hui ? Si l’on veut bien recevoir une partie des enseignements de Jésus, il y a aussi tout un côté que l’on néglige ou refuse : la nécessité de reconnaître que nous sommes pécheurs et que nous avons besoin d’un Sauveur. Ne scindons pas son message, mais recevons-le dans toute son étendue. Ses paroles sont esprit et vie !