Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

COLÈRE

1ὀργή (orguê[nom fém.]  ; de orégomaï : s’élever, désirer) <G3709><C3609> (36x)
|| Passion violente • Le croyant ne doit pas se venger, mais laisser agir la colère de Dieu (Romains 12. 19). Le magistrat exécute la colère de Dieu sur celui qui fait le mal (Romains 13. 4) ; il est donc nécessaire de se soumettre non seulement à cause de la colère, mais à cause de la conscience (v. 5). Les croyants étaient avant leur conversion des enfants de colère, comme les incrédules (Éphésiens 2. 3). Toute colère devait être ôtée du milieu des Éphésiens (Éphésiens 4. 31) ; les Colossiens devaient renoncer à la colère (Colossiens 3. 8). Les hommes doivent prier sans colère (1 Timothée 2. 8). Le croyant doit être lent à la colère (Jacques 1. 19) ; la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu (v. 20). Autres réf. : Romains 4. 15 ; Hébreux 4. 3. Voir [COLÈRE DE DIEU] .
2ὀργίλος (orguilos[adj.]  ; de orguê : voir 1.) <G3711><C3611> (1x)
|| Coléreux, irascible • Le surveillant doit être non colère (Tite 1. 7).
3mettre, être en colère : ὀργίζω (orguidzô[verbe]  ; de orguê : voir 1.) <G3710><C3610> (8x)
|| Être fâché • Celui qui se met en colère légèrement contre son frère sera passible du jugement (Matthieu 5. 22). Dans une parabole, le seigneur d’un esclave se mit en colère et le livra aux bourreaux (Matthieu 18. 34). Dans une parabole, le maître se mit en colère contre ceux qui avaient refusé son invitation à son souper (Luc 14. 21). Dans la parabole du fils prodigue, le frère aîné se mit en colère et ne voulut pas entrer (Luc 15. 28). Paul dit de se mettre en colère et de ne pas pécher (Éphésiens 4. 26).
4provoquer à la colère : παροργίζω (parorguidzô[verbe]  ; de para : à côté, et orguidzô : voir 3.) <G3949><C3846> (3x)
|| Irriter, inciter à la colère • Moïse dit à Israël qu’il les provoquerait à la colère par une nation sans intelligence (Romains 10. 19).
5θυμός (thumos[nom masc.]  ; de thuô : respirer fortement, bouillonner) <G2372><C2372> (18x)
|| Indignation, fureur • Tous ceux qui étaient dans la synagogue furent remplis de colère contre Jésus (Luc 4. 28). Les Éphésiens furent remplis de colère après avoir entendu Démétrius (Actes 19. 28). Paul craignait qu’il y ait des colères parmi les Corinthiens (2 Corinthiens 12. 20) ; elles font partie des œuvres de la chair (Galates 5. 20). Moïse ne craignit pas la colère du roi (Hébreux 11. 27).
6être en colère : θυμόω (thumoô[verbe]  ; de thumos : voir 5.) <G2373><C2373> (1x)
|| Être en fureur, être enragé • Hérode fut fort en colère de ce que les mages s’étaient joués de lui (Matthieu 2. 16).
Autre trad.
7Apocalypse 14. 19 ; 15. 1, 7 ; 16. 1 [COURROUX]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z