Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

CIRCONCISION

περιτομή (péritomê[nom fém.]  ; de péri : autour, et témnô : couper) <G4061><C3957> (36x)
|| Section et ablation du prépuce • Rite ordonné de Dieu à Abraham et à ses descendants de sexe masculin en signe d’alliance, et accompli au huitième jour de vie (Actes 7. 8). Moïse a donné la circoncision aux Juifs (Jean 7. 22, 23). Dans le N.T., les Juifs sont appelés « ceux de la circoncision » (Actes 10. 45 ; 11. 2 ; Galates 2. 12 ; Éphésiens 2. 11 ; Colossiens 4. 11 ; Tite 1. 10) alors que les Gentils, gens des nations, sont des « hommes incirconcis » (voir Actes 11. 3). Dans l’Église, il n’y a pas de différence entre Juifs et Gentils, pas de circoncision corporelle (Colossiens 3. 11). En contraste avec la circoncision de la chair, la « circoncision » du croyant est du cœur, en esprit (Romains 2. 25 (2x), 26-29 ; Colossiens 2. 11 (2x) ), signe spirituel intérieur de son appartenance au Seigneur ; en figure, les croyants actuels sont la circoncision (Philippiens 3. 3). Certains faux docteurs voulaient soumettre les chrétiens à la circoncision pour les rassembler en secte (voir Galates 6. 12, 13). Autres réf. : Romains 3. 1, 30 ; 4. 9, 10 (2x), 11, 12 (2x) ; 15. 8 ; 1 Corinthiens 7. 19 ; Galates 2. 7-9 ; 5. 6, 11 ; 6. 15 ; Philippiens 3. 5.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z