Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

CÉSARÉE (np)

Καισάρεια (Kaïsaréia[nom fém.]  ; du nom de César Tibère, l’empereur romain) <G2542><C2543> (17x)
|| Port de mer de Palestine, situé au nord-ouest de Jérusalem • Philippe évangélisa toutes les villes, d’Azot jusqu’à Césarée (Actes 8. 40). Les frères menèrent Paul au début à Césarée, lorsque les Hellénistes de Jérusalem voulaient le faire mourir (9. 30). Corneille était de Césarée (10. 1, 24). Trois hommes de Césarée vinrent vers Pierre (11. 11) ; Pierre séjourna dans cette ville (12. 19). De Césarée, Paul monta à Jérusalem saluer l’assemblée (18. 22). Il revint plus tard à Césarée dans la maison de Philippe l’évangéliste (21. 8) ; des disciples de cette ville vinrent avec lui jusqu’à Jérusalem (21. 16). Paul fut amené comme prisonnier à Césarée sous garde militaire (23. 23, 33) ; il en appela à César et fit son apologie devant le roi Agrippa II (voir Actes 25. 1, 4, 6, 13).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z