Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

BABYLONE (np)

Βαβυλών (Babulôn[nom fém.]  ; de Babel : confusion (voir Genèse 11. 1-9) a) <G897><C0906> (12x)
|| a. Capitale de la Babylonie (ou Chaldée), pays de l’Asie occidentale à l’est de la Palestine. Les Juifs y furent transportés par Nebucadnetsar en 606 av. J.-C. • Les Juifs revinrent de Babylone à Jérusalem après une captivité de 70 ans pour rebâtir le temple (Matthieu 1. 11, 12, 17 ; Actes 7. 43). || b. Ville dans laquelle il y aurait eu une assemblée • Une croyante à Babylone saluait les croyants de la dispersion (1 Pierre 5. 13). || c. Nom mystique de la chrétienté apostate sur la terre après l’enlèvement de l’Église • Babylone sera détruite par la Bête, c. -à-d. le chef de l’Empire romain reconstitué (Apocalypse 14. 8 ; 16. 19 ; 17. 5 ; 18. 2, 10, 21).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z