Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

BÉNÉDICTION

εὐλογία (éuloguia[nom fém.]  ; de éu : bien, et logos : parole) <G2129><C2134> (16x)
|| Faveur, privilège accordé par quelqu’un ; louange • Paul irait vers les Romains dans la plénitude de la bénédiction de Christ (Romains 15. 29). La coupe de bénédiction que les croyants bénissent est la communion du sang du Christ (1 Corinthiens 10. 16). La bénédiction d’Abraham est parvenue aux nations (Galates 3. 14). Le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ a béni les croyants de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ (Éphésiens 1. 3). La terre qui boit la pluie et produit des herbes utiles reçoit de Dieu la bénédiction (Hébreux 6. 7). Ésaü, désirant hériter de la bénédiction, fut rejeté (Hébreux 12. 17). De la même bouche procèdent (sing. en grec) la bénédiction et la malédiction ; il ne devrait pas en être ainsi (Jacques 3. 10). Les croyants ont été appelés à hériter de la bénédiction (1 Pierre 3. 9). L’Agneau est digne de recevoir la bénédiction (Apocalypse 5. 12), de même que « celui qui est assis sur le trône et l’Agneau » (5. 13) et « notre Dieu » (7. 12).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z