Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

TEMPLE

1ἱερόν (hiéron[nom neutre]  ; de hiéros : sacré) <G2411><C2412> (71x)
|| Édifice où un culte est rendu ; ensemble des cours et des bâtiments sacrés • Le culte dans ce lieu peut être rendu à Dieu (p. ex. Matthieu 21. 12) ou à une divinité païenne (p. ex. le temple de Diane en Actes 19. 24 ; voir 2.). Le temple de Dieu à Jérusalem comprenait le lieu saint où se trouvaient la table des pains de proposition, le chandelier et l’autel sur lequel on faisait fumer l’encens ; dans le lieu très saint se trouvait l’arche recouverte du propitiatoire (jusqu’au jour de la destruction du temple de Salomon ; elle n’apparaît plus après la réédification du temple). Le temple de Salomon fut détruit par Nébucadnetsar, roi de Babylone. Reconstruit sous Esdras par l’ordre de Cyrus, roi de Perse, il fut rasé par Antiochus. Restauré par Judas Macchabée en l’an 164 avant J.-C., puis agrandi par Hérode le grand, il fut à nouveau détruit par les Romains. Il sera réédifié sur son emplacement à Jérusalem au début du règne de Christ (voir Ézéchiel 40-44). Dans tous les temps, il demeure l’unique maison physique de Dieu sur la terre. Autres réf. : Matthieu 4. 5 ; 12. 5, 6 ; 21. 14, 15, 23 ; 24. 1 ; 26. 55 ; Marc 11. 11, 15, 16, 27 ; 12. 35 ; 13. 1, 3 ; 14. 49 ; Luc 2. 27, 37, 46 ; 4. 9 ; 18. 10 ; 19. 45, 47 ; 20. 1 ; 21. 5, 37, 38 ; 22. 52, 53 ; 24. 53 ; Jean 2. 14, 15 ; 5. 14 ; 7. 14, 28 ; 8. 2, 20, 59 ; 10. 23 ; 11. 56 ; 18. 20 ; Actes 2. 46 ; 3. 1, 2 (2x), 3, 8, 10 ; 4. 1 ; 5. 20, 21, 24, 25, 42 ; 19. 27 ; 21. 26-30 ; 22. 17 ; 24. 6, 12, 18 ; 25. 8 ; 26. 21 ; 1 Corinthiens 9. 13.
2ναός (naos[nom masc.]  ; de naïô : habiter) <G3485><C3383> (46x)
|| Maison même du temple, c. -à-d. le lieu saint où pouvaient entrer les sacrificateurs ; ce lieu saint comprend aussi le lieu très saint où seul le souverain sacrificateur pouvait entrer une fois par année • Jésus parle de son corps comme du temple de Dieu (Jean 2. 19, 21). Le croyant est le temple de Dieu (1 Corinthiens 3. 16), le temple du Saint Esprit qui habite en lui (1 Corinthiens 6. 19). L’Assemblée est un temple saint dans le Seigneur (Éphésiens 2. 21), le temple du Dieu vivant (2 Corinthiens 6. 16b). Le temple de Dieu est saint (1 Corinthiens 3. 17b) ; Dieu détruira celui qui le corrompt (v. 17a). Le terme est employé pour désigner l’habitation des faux dieux (Actes 17. 24 ; 19. 24). L’antichrist s’assiéra au temple de Dieu (2 Thessaloniciens 2. 4). Autres réf. : Matthieu 23. 16 (2x), 17, 21, 35 ; 26. 61 ; 27. 5, 40, 51 ; Marc 14. 58 ; 15. 29, 38 ; Luc 1. 9, 21, 22 ; 23. 45 ; Jean 2. 20 ; 2 Corinthiens 6. 16a ; Apocalypse 3. 12 ; 7. 15 ; 11. 1, 2, 19 (2x) ; 14. 15, 17 ; 15. 5, 6, 8 ; 16. 1, 17 ; 21. 22 (2x).
3Actes 19. 35 : consacré à la garde du temple [CONSACRER 2]
41 Corinthiens 8. 10 : temple d’idoles [IDOLE 2]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z