Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

SIGNE

1σημεῖον (sêméion[nom neutre] ) <G4592><C4482> (77x)
|| a. Miracle • On pressa Jésus de justifier sa position et sa parole par des signes, mais il dit qu’il ne leur montrerait que le signe de Jonas (Matthieu 12. 38, 39 (3x) ; 16. 1, 4 (3x) ; Marc 8. 11, 12 (2x) ; Luc 11. 16, 29 (3x), 30). Dieu a montré son approbation de Jésus par les signes qu’il a faits par lui (Actes 2. 22). Jésus reprocha au seigneur de la cour de n’attendre que des signes et des miracles pour croire (Jean 4. 48). Par des signes, Dieu rendait témoignage à ceux qui avaient entendu le Seigneur (Hébreux 2. 4). Des signes accompagnaient la prédication des disciples (Marc 16. 20) et celle de Paul (2 Corinthiens 12. 12 (2x) ), et accompagneront ceux qui auront cru (Marc 16. 17). L’antichrist, selon l’opération de Satan, montrera des signes pour ceux qui périssent (2 Thessaloniciens 2. 9). De faux christs et de faux prophètes, avertit Jésus, montreront de grands signes (Matthieu 24. 24 ; Marc 13. 22). || b. Indication d’une chose à venir • Les Juifs ne savaient pas discerner les signes des temps (Matthieu 16. 3). Les disciples demandèrent à Jésus quel serait le signe de sa venue et de la consommation du siècle (Matthieu 24. 3 ; Marc 13. 4 ; Luc 21. 7). Jésus dit qu’il y aura de grands signes du ciel (Luc 21. 11, 25). Le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel (Matthieu 24. 30). Dieu montrera des signes avant la venue de la journée du Seigneur (Actes 2. 19). || c. Témoignage • Jésus était mis pour un signe que l’on contredirait (Luc 2. 34). Les langues sont pour signe aux incrédules ; et la prophétie, à ceux qui croient (1 Corinthiens 14. 22). || d. Marque, indication • Judas donna un signe pour reconnaître Jésus (Matthieu 26. 48). Un ange donna un signe quant à la naissance de Jésus (Luc 2. 12). Abraham reçut le signe de la circoncision comme sceau de la justice de la foi (Romains 4. 11). La salutation de Paul était de sa propre main, ce qui était le signe (sens de : preuve) dans chacune de ses lettres (2 Thessaloniciens 3. 17). || e. Prodige, chose extraordinaire • Jean vit en trois occasions un signe dans le ciel (Apocalypse 12. 1, 3 ; 15. 1).
2σύσσημον (sussêmon[nom neutre]  ; de sun : avec, ensemble, et sêmaïnô : donner un signe) <G4953><C4845> (1x)
|| Signal convenu • Judas avait donné un signe pour reconnaître Jésus (Marc 14. 44).
3faire signe : νεύω (néuô[verbe] ) <G3506><C3403> (2x)
|| Donner un signe, signifier par un geste de la tête • Le terme est employé au sujet de Simon Pierre (Jean 13. 24), du gouverneur (Actes 24. 10).
4faire des signes : διανεύω (dianéuô[verbe]  ; de dia : à travers (part. de renforc.), et néuô : voir 3.) <G1269><C1284> (1x)
|| S’exprimer au moyen de gestes • Zacharie, devenu muet à la suite de sa vision, faisait des signes (Luc 1. 22).
5faire signe : ἐννεύω (énnéuô[verbe]  ; de én : dans, et néuô : voir 3.) <G1770><C1780> (1x)
|| Exprimer par un signe de tête • Voisins et parents firent signe à Zacharie de déclarer comment il voulait appeler son fils (Luc 1. 62).
6faire signe : κατανεύω (katanéuô[verbe]  ; de kata : en bas (part. de renfor.), et néuô : voir 3.) <G2656><C2663> (1x)
|| Indiquer par un signe, p. ex. un signe de la tête • Simon et ses compagnons firent signe à ceux de l’autre nacelle de venir les aider (Luc 5. 7).
7faire signe : κατασείω (kataséiô[verbe]  ; de kata : en bas, et séiô : secouer) <G2678><C2685> (4x)
|| Agiter la main pour attirer l’attention • De retour auprès des siens, Pierre leur fit signe de la main de se taire (Actes 12. 17). Paul fit un signe de la main pour prendre la parole (Actes 13. 16 ; 21. 40). Alexandre fit de même pour présenter une apologie (Actes 19. 33).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z