Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

SEMBLER

1sembler, sembler bon : δοκέω (dokéô[verbe]  ; de déiknuô : montrer, exposer) <G1380><C1402> (62x)
|| Penser, avoir une opinion ; paraître bon • Jésus emploie ce verbe en questionnant Simon (Matthieu 17. 25), les disciples (18. 12), les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple (21. 28), les pharisiens (22. 42) et un docteur de la loi (Luc 10. 36). Des envoyés des pharisiens l’utilisèrent dans une question posée à Jésus (Matthieu 22. 17), le souverain sacrificateur en s’adressant aux scribes et aux anciens assemblés contre Jésus (Matthieu 26. 66), ceux qui cherchaient Jésus en s’interrogeant entre eux (Jean 11. 56), ainsi que des philosophes athéniens au sujet de ce que Paul annonçait comme doctrine (Actes 17. 18). On trouve l’expression « il a semblé bon » appliquée aux apôtres, aux anciens et à l’assemblée de Jérusalem (Actes 15. 24 ; « il sembla bon » en Actes 15. 22), à tous ces derniers en association avec l’Esprit Saint (Actes 15. 28), ainsi qu’à Luc (Luc 1. 3) ; et l’expression « il me semble déraisonnable » dans les propos tenus par Festus devant Agrippa (Actes 25. 27). Aucune discipline, pour le présent, ne semble être un sujet de joie, mais de tristesse ; mais plus tard, elle rend le fruit paisible de la justice à ceux qui sont exercés par elle (Hébreux 12. 11).
2ϕαίνω (phaïnô[verbe] ) <G5316><C5197> (31x)
|| Sembler au jugement, à l’opinion de quelqu’un • Le souverain sacrificateur emploie ce terme en Marc 14. 64. Il est aussi utilisé au sujet des femmes revenues du sépulcre de Jésus (Luc 24. 11).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z