Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

SANCTIFIER

ἁγιάζω (haguiadzô[verbe]  ; de haguios : saint) <G37><C0039> (28x)
|| Consacrer, mettre à part pour Dieu • Quant à sa position devant Dieu, tout croyant est sanctifié (Actes 20. 32 ; 26. 18 ; 1 Corinthiens 1. 2 ; 6. 11 ; Hébreux 10. 10, 14). Il est mis à part pour Dieu par l’œuvre de la rédemption et par le Saint Esprit qui demeure en lui. En Hébreux 2. 11 (2x), celui qui sanctifie (le Seigneur Jésus) et ceux qui sont sanctifiés (les croyants) sont tous d’un, c’est-à-dire d’une même lignée. La sanctification est aussi réalisée pratiquement et progressivement par le croyant (Apocalypse 22. 11), par la séparation du mal (2 Timothée 2. 21), par Dieu lui-même (1 Thessaloniciens 5. 23). Jésus demandait au Père de sanctifier ceux qu’il lui avait donnés et il s’était sanctifié lui-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité (Jean 17. 17, 19 (2x) ). Le sang d’animaux sanctifiait pour la pureté de la chair, sous la loi (Hébreux 9. 13) ; mais Jésus a sanctifié le peuple (les croyants) par son propre sang (Hébreux 13. 12). Il a sanctifié l’Assemblée, en la purifiant par le lavage d’eau par la parole (Éphésiens 5. 26). Le Père a sanctifié le Fils (Jean 10. 36) ; les croyants doivent sanctifier le Christ dans leurs cœurs (1 Pierre 3. 15). Jésus pria que le nom de son Père soit sanctifié (Matthieu 6. 9 ; Luc 11. 2). Le mari (ou la femme) incrédule est sanctifié par le conjoint croyant (1 Corinthiens 7. 14), ayant part aux privilèges chrétiens. Autres réf. : Matthieu 23. 17, 19 ; Romains 15. 16 ; 1 Timothée 4. 5 ; Hébreux 10. 29.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z