Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

RÉSERVER

1καταλείπω (kataléipô[verbe]  ; de kata : en bas, et léipô : laisser) <G2641><C2648> (25x)
|| Conserver, mettre à part • Dieu avait dit à Élie qu’il s’était réservé sept mille hommes qui n’avaient pas fléchi le genou devant Baal (Romains 11. 4).
2τηρέω (têréô[verbe]  ; de têros : gardien) <G5083><C4972> (73x)
|| Garder • Paul avait demandé à être réservé au jugement d’Auguste (Actes 25. 21). Le Seigneur sait réserver les injustes pour le jour du jugement (2 Pierre 2. 9) ; l’obscurité des ténèbres leur est réservée pour toujours (2 Pierre 2. 17 ; Jude 13). Le Seigneur a réservé dans des liens éternels les anges qui n’ont pas gardé leur origine (Jude 6).
3θησαυρίζω (thêsaüridzô[verbe]  ; de thêsaüros : trésor) <G2343><C2342> (8x)
|| Mettre de côté, tenir en réserve • Les cieux et la terre de maintenant sont réservés par la parole de Dieu pour le feu (2 Pierre 3. 7).
4τίθημι (tithêmi[verbe] ) <G5087><C4976> (96x)
|| Placer, mettre, fixer • Dieu le Père a réservé des temps et des saisons pour le rétablissement d’Israël (Actes 1. 7).
5être réservé : ἀπόκειμαι (apokéimaï[verbe]  ; de apo : loin de, et kéimaï : mettre) <G606><C0612> (4x)
|| Être mis de côté, garder • L’espérance des croyants est réservée dans les cieux (Colossiens 1. 5). La couronne de justice était réservée à Paul (2 Timothée 4. 8). Il est réservé aux hommes de mourir une fois, et après cela le jugement (Hébreux 9. 27).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z