Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

RÉPUDIER

1ἀπολύω (apoluô[verbe]  ; de apo : loin de, et luô : laisser aller) <G630><C0636> (69x)
|| Renvoyer son conjoint en rompant le mariage • Joseph s’était proposé de répudier Marie secrètement (Matthieu 1. 19). Jésus ne reconnaît la répudiation que pour cause de fornication ; celui qui épouse une femme répudiée commet adultère, de même qu’une femme qui répudie son mari et épouse un autre homme ; Moïse avait permis aux Israélites de répudier leurs femmes à cause de leur dureté de cœur, mais au commencement il n’en était pas ainsi (Matthieu 5. 31, 32 ; 19. 3, 7-9 ; Marc 10. 2, 4, 11, 12 ; Luc 16. 18). On trouve dans l’A.T. le principe solennel divin concernant la répudiation : « Je hais la répudiation, dit l’Éternel » (Malachie 2. 16). Le terme est traduit par « laisser aller » en Luc 22. 68.
Autre trad.
21 Corinthiens 7. 11-13 [ABANDONNER 4]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z