Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

AUTRUI

1d’autrui, à autrui : ἀλλότριος (allotrios[adj.]  ; de allos : autre) <G245><C0247> (14x)
|| Qui est à un autre, qui concerne un autre • Jésus parle d’être fidèle dans ce qui est à autrui (Luc 16. 12). Paul parle de ne pas juger le domestique d’autrui (Romains 14. 4) ; il n’édifiait pas sur le fondement d’autrui (Romains 15. 20) ; il ne se glorifiait pas dans les travaux d’autrui (2 Corinthiens 10. 15), ni dans la règle d’autrui (v. 16) ; il exhorte Timothée à ne pas participer aux péchés d’autrui (1 Timothée 5. 22).
2ἕτερος (hétéros[adj.] ) <G2087><C2090> (99x)
|| Autre • Paul parle de celui qui juge autrui (Romains 2. 1). On doit chercher l’intérêt d’autrui (1 Corinthiens 10. 24). La liberté de Paul n’était pas jugée par la conscience d’autrui (1 Corinthiens 10. 29). Le croyant ne se glorifie pas relativement à autrui (Galates 6. 4). Le terme est employé en Romains 2. 21 (trad. rev.).
31 Pierre 4. 15 : qui s’ingère dans les affaires d’autrui [AFFAIRE 3]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z