Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

PROPHÉTIE

προϕητεία (prophêtéia[nom fém.]  ; de pro : à l’avance, ou : sous l’influence de, et phêmi : affirmer, dire) <G4394><C4288> (19x)
|| a. Prédiction d’événements futurs • Les prophéties des prophètes de l’A.T. se sont accomplies, p. ex. celle d’Ésaïe sur la condition du peuple juif lors de la venue de Jésus (Matthieu 13. 14). Pierre affirme qu’aucune prophétie de l’Écriture ne s’interprète elle-même (2 Pierre 1. 20) : elle est comprise par rapport à l’ensemble de toute la révélation prophétique ; des prophètes, de saints hommes de Dieu, ont parlé sous l’impulsion de l’Esprit Saint (v. 21) : celui-ci est véritablement l’auteur de toute la prophétie. L’Apocalypse est le livre du N.T. qui révèle le plus les choses futures qui doivent arriver après l’enlèvement de l’Église, et qui donne une esquisse prophétique de l’histoire de l’Église jusqu’à ce moment. On y trouve cinq fois l’expression « paroles de la prophétie » (1. 3 ; 22. 7, 10, 18, 19) ; l’esprit de prophétie est le témoignage de Jésus (19. 10) ; durant les jours de la prophétie des deux prophètes, il ne tombera pas de pluie (11. 6). || b. Présentation de la pensée de Dieu • La prophétie constitue un don de grâce (Romains 12. 6) donné par l’Esprit (1 Corinthiens 12. 10 ; voir v. 8, 9). L’exercice de la prophétie s’effectue avec l’amour (1 Corinthiens 13. 2) ; les prophéties auront leur fin (v. 8). Le but de la prophétie est d’édifier les croyants (1 Corinthiens 14. 6) ; elle est pour eux un signe de Dieu (v. 22). Paul exhorte les Thessaloniciens à ne pas mépriser la prophétie (1 Thessaloniciens 5. 20). Des prophéties avaient précédemment été faites au sujet de Timothée (1 Timothée 1. 18) ; il avait reçu un don de grâce par prophétie (4. 14).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z