Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

PROCHAIN (subst.)

πλησίον (plêsion[adv.]  ; de pélas : près) <G4139><C4036> (17x)
|| Celui qui demeure près d’un autre, tel un voisin • Celui qui faisait tort à son prochain repoussa Moïse (Actes 7. 27). Le Seigneur rapporta qu’il avait été dit d’aimer son prochain et de haïr son ennemi (Matthieu 5. 43) ; il donna le commandement d’aimer ses ennemis (v. 44). Il commanda à nouveau (voir Lévitique 19. 18) d’aimer son prochain comme soi-même (Matthieu 19. 19 ; 22. 39 ; Marc 12. 31, 33 ; Luc 10. 27 ; Romains 13. 9 ; Galates 5. 14 ; Jacques 2. 8). L’amour ne fait pas de mal à son prochain, mais cherche à lui plaire (Romains 13. 10 ; 15. 2). Il faut parler la vérité chacun à son prochain (Éphésiens 4. 25) et ne pas le juger (Jacques 4. 12). En Luc 10, Jésus était le vrai « prochain » de l’homme mourant (v. 29, 36) ; il usa de miséricorde en « s’approchant » de lui, pour lui apporter la grâce et la vie.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z