Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

PIÉTÉ

1εὐλάβεια (éulabéia[nom fém.]  ; de éu : bien, et lambanô : prendre, recevoir) <G2124><C2129> (2x)
|| Révérence, crainte respectueuse à l’égard de Dieu • Jésus Christ a été exaucé à cause de sa piété (Hébreux 5. 7).
2εὐσέβεια (éusébéia[nom fém.]  ; de éu : bien, et sébomaï : éprouver un sentiment de crainte religieuse ; adorer) <G2150><C2155> (15x)
|| Relation vivante du croyant avec Dieu caractérisée par la crainte, le respect et la confiance • Le mystère de la piété (c. -à-d. dont la piété se nourrit) est relatif à tout ce qui concerne la personne de Christ (1 Timothée 3. 16). Pierre n’avait pas fait marcher par sa piété l’homme boiteux (Actes 3. 12). Le croyant doit prier pour mener une vie en toute piété (1 Timothée 2. 2). Timothée devait s’exercer à la piété (1 Timothée 4. 7), car elle est utile à toutes choses (v. 8). La doctrine de Jésus Christ est selon la piété (1 Timothée 6. 3), de même que la connaissance de la vérité (Tite 1. 1). Les hommes corrompus estiment que la piété est une source de gain (1 Timothée 6. 5) ; mais pour le croyant, elle est un grand gain (v. 6) et doit être poursuivie (v. 11). Pierre aussi parle de la piété qui doit caractériser la conduite chrétienne (2 Pierre 1. 3, 6, 7 ; 3. 11). Dans les derniers jours, les hommes auront seulement une forme de piété (2 Timothée 3. 5).
3montrer la piété : εὐσεβέω (éusébéô[verbe] ) <G2151><C2156> (2x)
|| Exercer la piété, honorer • La piété se montre premièrement envers notre parenté (1 Timothée 5. 4).
4sans piété : ἀνόσιος (anosios[adj.]  ; de a : part. de nég., et hosios : saint) <G462><C0470> (2x)
|| Impie, méchant • La loi est pour les gens sans piété (litt. : pour les sans piété) (1 Timothée 1. 9). Dans les derniers jours, les hommes seront sans piété (2 Timothée 3. 2).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z