Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

OUVRIR

1ἀνοίγω (anoïgô[verbe] ) <GS455><GC0463> (77x)
|| Faire en sorte que ce qui était fermé ne le soit plus • Les mages ouvrirent leurs trésors (Matthieu 2. 11). Les cieux furent ouverts à Jésus (Matthieu 3. 16 ; Luc 3. 21). Ayant ouvert sa bouche, Jésus enseignait (Matthieu 5. 2). Jésus allait ouvrir sa bouche en paraboles (Matthieu 13. 35). Jésus dit de heurter, et il sera ouvert (Matthieu 7. 7, 8 ; Luc 11. 9, 10). Le terme est employé au sujet des yeux d’aveugles (Matthieu 9. 30 ; 20. 33 ; Jean 9. 10, 14, 17, 21, 26, 30, 32 ; 11. 37). Pierre devait ouvrir la bouche du poisson (Matthieu 17. 27). Les vierges dirent au Seigneur de leur ouvrir la porte (Matthieu 25. 11). La bouche de Zacharie fut ouverte (Luc 1. 64). Jésus dit à Nathanaël que lui-même et d’autres aussi verraient le ciel ouvert (Jean 1. 52). À la mort de Jésus, beaucoup de sépulcres s’ouvrirent (Matthieu 27. 52). On ouvrit les portes de la prison, mais les apôtres n’étaient plus là (Actes 5. 23), car un ange du Seigneur avait déjà ouvert les portes (v. 19). Étienne vit les cieux ouverts (Actes 7. 56). Jésus a été comme un agneau, muet devant celui qui le tond, en n’ouvrant point sa bouche (Actes 8. 32). Les yeux de Saul étaient ouverts, mais il ne voyait personne (Actes 9. 8). Pierre vit le ciel ouvert (Actes 10. 11). Dieu avait ouvert aux nations la porte de la foi (Actes 14. 27). Le gosier d’hommes méchants est comme un sépulcre ouvert (Romains 3. 13). Une porte grande et efficace était ouverte à Paul (1 Corinthiens 16. 9). Une porte lui fut ouverte dans la Troade (2 Corinthiens 2. 12). La bouche de Paul était ouverte pour les Corinthiens (2 Corinthiens 6. 11). Jésus a mis devant l’assemblée de Philadelphie une porte ouverte que personne ne peut fermer (Apocalypse 3. 7 (2x), 8). Jean vit une porte ouverte dans le ciel (Apocalypse 4. 1) ; il vit le ciel ouvert (19. 11). Le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert (Apocalypse 11. 19), ainsi que le temple du tabernacle du témoignage (15. 5). Des livres furent ouverts, et un autre livre qui est celui de la vie (Apocalypse 20. 12 (2x) ). Autres réf. : Luc 12. 36 ; 13. 25 ; Jean 10. 3, 21 ; Actes 8. 35 ; 9. 40 ; 10. 34 ; 12. 10, 14, 16 ; 16. 26, 27 ; 18. 14 ; 26. 18 ; Colossiens 4. 3 ; Apocalypse 3. 20 ; 5. 2-5, 9 ; 6. 1, 3, 5, 7, 9, 12 ; 8. 1 ; 9. 2 ; 10. 2, 8 ; 12. 16 ; 13. 6.
2διανοίγω (dianoïgô[verbe]  ; de dia : part. de renforc., et anoïgô : voir 1.) <GS1272><GC1287> (8x)
|| Ouvrir complètement • Les yeux des disciples d’Emmaüs furent ouverts et ils reconnurent Jésus (Luc 24. 31) ; leur cœur brûlait lorsqu’il leur ouvrait les Écritures (v. 32). Il ouvrit l’intelligence de ses disciples (Luc 24. 45). Jésus employa ce terme avec un sourd (Marc 7. 34, 35). Tout mâle qui ouvre la matrice était appelé saint au Seigneur (Luc 2. 23). Le Seigneur ouvrit le cœur de Lydie (Actes 16. 14).
3Actes 19. 38 : les tribunaux sont ouverts ~ litt. : des audiences se tiennent.
Autres trad.
42 Corinthiens 6. 11, 13 : ouvrir grand, largement [ÉLARGIR 2]
51 Thessaloniciens 3. 11 [FRAYER]
6Hébreux 10. 20 [CONSACRER 1]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z