Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

NOURRIR

1τρέϕω (tréphô[verbe] ) <G5142><C5023> (8x)
|| Donner de la nourriture, alimenter • Notre Père céleste nourrit les oiseaux du ciel (Matthieu 6. 26), dont les corbeaux (Luc 12. 24). Les justes diront au Seigneur : Quand est-ce que nous t’avons nourri ? (Matthieu 25. 37). Le pays des Tyriens et des Sidoniens était nourri par celui du roi Hérode (Actes 12. 20). Dieu a préparé un lieu dans le désert pour que la femme soit nourrie mille deux cent soixante jours (Apocalypse 12. 6) ; elle est nourrie trois ans et demi, loin de la face du serpent (Satan) (v. 14.).
2ἀνατρέϕω (anatréphô[verbe]  ; de ana : en élevant, et tréphô : voir 1.) <G397><C0405> (3x)
|| Nourrir (un petit enfant), allaiter • Moïse fut nourri trois mois dans la maison de son père (Actes 7. 20).
3ἐκτρέϕω (éktréphô[verbe]  ; de ék : hors de, et tréphô : voir 1.) <G1625><C1639> (2x)
|| Entretenir • Personne n’a jamais haï sa propre chair, mais il la nourrit et la chérit, comme aussi le Christ l’assemblée (Éphésiens 5. 29).
4ἐντρέϕω (éntréphô[verbe]  ; de én : dans, et tréphô : voir 1.) <G1789><C1800> (1x)
|| Instruire (au sens fig.) • Timothée serait nourri dans les paroles de la foi et de la bonne doctrine (1 Timothée 4. 6).
5nourri avec : σύντροϕος (suntrophos[adj.]  ; de sun : avec, ensemble, et tréphô : voir 1.) <G4939><C4831> (1x)
|| Frère de lait, élevé avec • Manahen avait été nourri avec Hérode le tétrarque (Actes 13. 1).
6προσδέχομαι (prosdékhomaï[verbe]  ; de pros : près de, et dékhomaï : recevoir) <G4327><C4221> (14x)
|| Recevoir pour soi, posséder • Les Juifs nourrissent aussi une espérance en Dieu (Actes 24. 15).
7θηλάζω (thêladzô[verbe]  ; de thêlê : sein) <G2337><C2336> (6x)
|| Donner le sein, allaiter • Dans des jours à venir, on dira bienheureux les seins qui n’ont pas nourri (Luc 23. 29).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z