Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

MOQUER (SE)

1μυκτηρίζω (muktêridzô[verbe]  ; de mukaomaï : vociférer ; litt. : contracter le nez (muktêr) en signe de dérision) <G3456><C3353> (1x)
|| Mépriser • On ne se moque pas de Dieu (Galates 6. 7).
2ἐκμυκτηρίζω (ékmuktêridzô[verbe]  ; de ék : part. de renforc., et muktêridzô : voir 1.) <G1592><C1604> (2x)
|| Mépriser durement • Les pharisiens qui étaient avares se moquèrent de Jésus (Luc 16. 14).
3ἐμπαίζω (émpaïdzô[verbe]  ; de én : à, et païdzô : jouer) <G1702><C1714> (13x)
|| Tourner quelqu’un en dérision • Le terme est employé relativement au Christ, objet des moqueries des nations (Matthieu 20. 19 ; Luc 18. 32), des soldats (Matthieu 27. 29, 31 ; Marc 10. 34 ; 15. 20 ; Luc 22. 63 ; 23. 36), des principaux sacrificateurs, scribes et anciens (Matthieu 27. 41 ; Marc 15. 31), d’Hérode (Luc 23. 11). Le verbe est aussi employé en Luc 14. 29 au sujet de celui qui ne peut achever la tour qu’il a commencé à bâtir.
4χλευάζω (khléuadzô[verbe]  ; de khléuê : dérision) <G5512><C5393> (2x)
|| Mépriser, se railler • Certains se moquaient de la résurrection des morts (Actes 17. 32). Lors de la Pentecôte, certains se moquaient de ceux qui annonçaient les choses de Dieu (Actes 2. 13).
Autre trad.
5Matthieu 9. 24 ; Marc 5. 40 ; Luc 8. 53 : se rire de [RIRE 2]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z