Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

MENTEUR (subst.)

1ψεύστης (pséustês[nom masc.]  ; de pséudomaï : tromper par ce qui est faux, mentir) <G5583><C5463> (10x)
|| Personne qui commet le mensonge • Le diable est menteur (Jean 8. 44). Jésus serait menteur s’il disait ne pas connaître le Père (Jean 8. 55). Paul s’exclame en Romains 3. 4 : Que Dieu soit vrai et tout homme menteur. La loi est pour les menteurs (1 Timothée 1. 10). Un des leurs avait dit des Crétois qu’ils étaient toujours menteurs (Tite 1. 12). Dans 1 Jean, ceux qui disent ne pas avoir péché font Dieu menteur (1. 10). Sont menteurs ceux qui ne gardent pas les commandements de Dieu (2. 4), de même que celui qui nie que Jésus est le Christ (2. 22), qui hait son frère (4. 20), qui ne croit pas Dieu (5. 10).
Autre trad.
21 Timothée 4. 2 : litt. : qui dit des mensonges [MENSONGE 2]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z