Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

MAÎTRESSE PIERRE DU COIN

1ἀκρογωνιαῖος (akrogôniaïos[adj.]  ; de akros : plus élevé, et gônia : angle) <G204><C0205> (2x)
|| La pierre de coin faisait l’angle extérieur de la rencontre de deux murs ; elle les maintenait ensemble et les soutenait • La maîtresse pierre du coin est une image de Christ ; il unit les Gentils et les Juifs (Éphésiens 2. 20) pour être une habitation de Dieu par l’Esprit (voir v. 22). La maîtresse pierre du coin est aussi posée en Sion (1 Pierre 2. 6 ; voir Ésaïe 28. 16) en vue de l’édification future de la maison d’Israël.
2κεϕαλή (képhalê [nom fém.]  ; tête) <G2776><C2785> (76x) , γωνία (gônia [nom fém.]  ; angle) (litt. : tête d’angle) <G1137><C1150> (9x)
|| Toute pierre ayant cette fonction, qu’elle soit à la base ou au sommet, était une pierre de coin • Comme en 1., la maîtresse pierre de coin fait référence au Seigneur Jésus qui, bien que rejeté, est le fondement sur lequel est bâtie l’Assemblée (Matthieu 21. 42 ; Marc 12. 10 ; Luc 20. 17 ; 1 Pierre 2. 7). L’expression grecque est traduite par « pierre angulaire » en Actes 4. 11 : le Seigneur Jésus est la pierre angulaire, c. -à-d. celui par lequel il nous faut être sauvés.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z