Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

ARCHE

κιβωτός (kibôtos[nom fém.]  ; litt. : coffre, caisse) <G2787><C2797> (6x)
|| a. Bâtiment que Noé construisit sur l’ordre de Dieu • L’arche épargna Noé et sa maison du déluge (Hébreux 11. 7 ; 1 Pierre 3. 20). Il y entra avec les siens et avec des animaux avant le déluge (Matthieu 24. 38 ; Luc 17. 27). Cette arche était faite de bois de gopher, avec des loges, et enduite de poix au-dedans et au-dehors ; elle avait trois étages, et sa longueur était de trois cents coudées, sa largeur de cinquante coudées et sa hauteur de trente coudées ; sa porte était placée sur son côté et une seule fenêtre était aménagée sur le dessus (voir Genèse 6. 14-16). || b. Objet principal du tabernacle, se trouvant dans le lieu très saint • L’arche de l’alliance (Hébreux 9. 4) se trouvait dans le tabernacle du désert, et plus tard dans le temple de Jérusalem. Ce coffre était fait de bois de sittim et plaqué d’or pur. Son couvercle, le propitiatoire, était fait également d’or pur. L’arche représente donc à la fois l’humanité parfaite et la divinité du Seigneur ; le propitiatoire est le symbole de son œuvre expiatoire à la croix (voir [PROPITIATION 1] ). L’arche n’est plus mentionnée après la destruction du temple (voir 2 Rois 25. 9). Elle ne figure pas sur la liste des ustensiles transportés à Babylone. Il n’y avait pas d’arche dans le temple reconstruit au retour de la captivité, ni au temps du Seigneur. L’arche apparaît symboliquement en Apocalypse 11. 19.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z