Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

LION

λέων (léôn[nom masc.] ) <G3023><C3035> (9x)
|| Mammifère carnassier bien connu • Paul fut délivré de la gueule du lion (2 Timothée 4. 17) : l’expression peut être comprise au sens littéral (un lion d’une arène romaine) ou au sens figuré en référence à un tyran (Satan, Néron). Par la foi, des croyants fermèrent la gueule des lions (Hébreux 11. 33), une allusion probable à l’occasion où Daniel le prophète se trouvait dans la fosse aux lions (voir Daniel 6. 22). Le diable est comparé à un lion rugissant (1 Pierre 5. 8), c. -à-d. à un adversaire cruel. Christ est appelé le lion de la tribu de Juda (Apocalypse 5. 5), c. -à-d. celui qui a vaincu. Le terme est employé ailleurs au sens propre dans des comparaisons (Apocalypse 4. 7 ; 9. 8, 17 ; 10. 3 ; 13. 2).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z