Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

JAMAIS

1οὐδέ (oudé[conj.]  ; de ou : non (cette négation nie un fait), et  : de plus) <G3761><C3658> (142x)
|| Même pas • Une tribulation viendra telle qu’il n’y en aura jamais (Matthieu 24. 21).
2ποτέ (poté[part.] ) <G4218><C4114> (32x)
|| En aucun temps • Paul demande : Qui jamais va à la guerre à ses propres dépens ? (1 Corinthiens 9. 7). Autres réf. : Éphésiens 5. 29 ; 1 Thessaloniciens 2. 5 ; Hébreux 1. 5, 13 ; 2 Pierre 1. 21.
3ne… jamais : μηδέποτε (mêdépoté[adv.]  ; de mêdé : ne pas (la négation nie une intention, une chose pensée), et poté : voir 2.) <G3368><C3272> (1x)
|| Terme semblable au suivant, mais un peu moins fort • Certains apprennent toujours, mais ne peuvent jamais parvenir à la connaissance de la vérité (2 Timothée 3. 7).
4οὐδέποτε (oudépoté[adv.]  ; de oudé : voir 1., et poté : voir 2.) <G3763><C3660> (16x)
|| En aucun cas • Jamais homme n’avait parlé comme Jésus (Jean 7. 46). L’amour ne périt jamais (1 Corinthiens 13. 8). Autres réf. : Matthieu 7. 23 ; 9. 33 ; 21. 16, 42 ; 26. 33 ; Marc 2. 12, 25 ; Luc 15. 29 (2x) ; Actes 10. 14 ; 11. 8 ; 14. 8 ; Hébreux 10. 1, 11
5πώποτε (pôpoté[adv.]  ; de  : même, en quelque manière, en quelque temps, et poté : voir 2. ; litt. : jamais encore) <G4455><C4349> (6x)
|| En aucun temps encore • Personne ne vit jamais Dieu (Jean 1. 18 ; 1 Jean 4. 12). Jamais les disciples n’avaient entendu sa voix, ni vu sa figure (Jean 5. 37). Celui qui vient à Jésus n’aura jamais faim, et celui qui croit en lui n’aura jamais soif (Jean 6. 35b ; le premier « jamais » est ajouté par le trad.). Autres réf. : Luc 19. 30 ; Jean 8. 33.
6οὐδέπω (oudépô[adv.]  ; de oudé : voir 1., et  : même) <G3764><C3661> (5x)
|| Pas encore, jusqu’ici • Personne n’avait jamais été déposé dans le sépulcre de Joseph d’Arimathée où l’on déposa le corps de Jésus (Luc 23. 53 ; Jean 19. 41).
7jamais… plus : μηκέτι (mêkéti[adv.] ) <G3371><C3275> (21x)
|| Pas plus longtemps, dorénavant • Jamais aucun fruit ne devait naître du figuier (Matthieu 21. 19) ; personne ne devait jamais en manger (Marc 11. 14).
8Marc 3. 29 ; 11. 14 ; Luc 1. 55 ; Jean 13. 8 ; 2 Jean 1, 2 : litt. : « pour l’éternité » ou « pour les siècles » (éis ton aïôna).
9Jean 9. 32 : litt. : « de toute éternité » (ék tou aïônos).
10οὐ μὴ (ou mê[part.]  ; de ou : non, et  : point) <G3364><C3267> (94x)
|| Certainement point, sûrement pas • Une tribulation viendra telle qu’il n’y en aura jamais (Marc 13. 19). Autres réf. : Hébreux 8. 12 ; 10. 17 ; 2 Pierre 1. 10 ; Apocalypse 3. 12 ; 18. 14.
11ἄν (an[part. primaire] ) <G302><C0308> (191x)
|| Particule accompagnant l’emploi du conditionnel ou l’expression d’une possibilité future ; elle n’a pas de correspondance en français • Si la première alliance avait été irréprochable, il n’eût jamais été cherché de lieu pour une seconde (Hébreux 8. 7).
12En Jean 4. 14, celui qui boira de l’eau donnée par Jésus n’aura plus soif à jamais, c.-à-d. « pour l’éternité » (éis ton aïôna). Cette même expression grecque est employée en Jean 8. 51, 52 : Si quelqu’un garde la parole de Jésus, il ne verra point la mort, à jamais ; en Jean 11. 26 : Si quelqu’un croit en Jésus, il ne mourra point, à jamais. Autre réf. : 1 Corinthiens 8. 13.
13Jean 9. 32 : traduit ék tou aïônos.
142 Pierre 2. 14 : qui ne cesse jamais [CESSER 4]
15Apocalypse 16. 18 : on devrait lire simplement : tel qu’il n’y en a pas eu de semblable.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z