Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

HÉBRAÏQUE, HÉBREU

Le nom d’Hébreu s’applique aux Israélites, descendants d’Héber, qui parlaient la langue hébraïque ; voir [HÉBREU] . Dans le N.T., cette langue (Actes 21. 40) était plutôt un dialecte araméen parlé par les Juifs en Palestine. L’hébreu n’était parlé que dans les synagogues, dans les écoles et par les personnes instruites.
1῾Εβραϊκός (Hébraïkos[adj.] ) <G1444><C1466> (1x)
|| Hébreu • L’écriteau au-dessus de Jésus sur la croix était, entre autres, en lettres hébraïques (Luc 23. 38).
2῾Εβραΐς (Hébraïs[nom fém.] ) <G1446><C1468> (3x)
|| Terme décrivant la langue des Hébreux • Paul parla au peuple en langue hébraïque (Actes 21. 40 ; 22. 2). La voix qui parlait à Saul sur le chemin de Damas était en langue hébraïque (Actes 26. 14).
3῾Εβραϊστί (Hébraïsti[adv.] ) <G1447><C1469> (6x)
|| En langue hébraïque • Un réservoir d’eau à Jérusalem s’appelait en hébreu Béthesda (Jean 5. 2). Le lieu du tribunal s’appelait en hébreu Gabbatha (Jean 19. 13) et le lieu du crâne, Golgotha (v. 17). L’écriteau au-dessus de Jésus sur la croix était écrit en trois langues, dont l’hébreu (Jean 19. 20). « Rabboni » est le terme hébreu pour « maître » (Jean 20. 16). Le nom de l’ange de l’abîme en hébreu est « Abaddon » (Apocalypse 9. 11). « Armagédon » est le nom hébreu du lieu où s’assembleront les armées de la terre pour combattre le Seigneur (Apocalypse 16. 16).
4῾Εβραῖος (Hébraïos[nom masc.] ) <G1445><C1467> (4x)
|| Descendant d’Abraham, lui-même un Hébreu • Paul était un Hébreu (2 Corinthiens 11. 22 ; Philippiens 3. 5). Au début de l’Assemblée, il s’éleva un murmure des Hellénistes contre les Hébreux (Actes 6. 1).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z