Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

HAÏR

μισέω (miséô[verbe] ) <G3404><C3304> (41x)
|| Éprouver un sentiment d’hostilité, détester • Jésus parle d’être haï à cause de son nom (Matthieu 10. 22 ; 24. 9 ; Marc 13. 13 ; Luc 21. 17). Il dit de faire du bien à ceux qui nous haïssent (Matthieu 5. 44 ; Luc 6. 27). Dieu a aimé Jacob et haï Ésaü (Romains 9. 13). Le Fils de Dieu a aimé la justice et haï l’iniquité (Hébreux 1. 9). L’homme de Romains 7 pratique ce qu’il hait (v. 15). Quiconque fait des choses mauvaises hait la lumière (Jean 3. 20). Ceux d’Éphèse et le Seigneur haïssent les œuvres des Nicolaïtes (Apocalypse 2. 6 (2x) ). Autres réf. : Matthieu 5. 43 ; 6. 24 ; 24. 10 ; Luc 1. 71 ; 6. 22 ; 14. 26 (haïr ici a le sens de : ne pas préférer, ne pas aimer ; comp. Matthieu 10. 37) ; 16. 13 ; 19. 14 ; Jean 7. 7 (2x) ; 12. 25 ; 15. 18 (2x), 19, 23 (2x), 24, 25 ; 17. 14 ; Éphésiens 5. 29 ; Tite 3. 3 ; 1 Jean 2. 9, 11 ; 3. 13, 15 ; 4. 20 ; Jude 23 ; Apocalypse 17. 16.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z