Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

HADÈS

ᾅδης (hadês[nom masc.]  ; de a : part. de nég., et éidon : forme conjuguée de : voir) <G86><C0087> (11x)
|| Lieu invisible où vont les âmes des hommes après la mort ; certains traduisent par « enfers » • Capernaüm serait abaissée jusque dans le hadès (Matthieu 11. 23 ; Luc 10. 15). En hadès, le mauvais riche vit Lazare dans le sein d’Abraham (Luc 16. 23). Les portes du hadès ne prévaudront pas contre l’Assemblée (Matthieu 16. 18). Le Christ Jésus n’a pas été laissé dans le hadès (Actes 2. 31) ; son âme n’a pas été laissée en hadès (v. 27). Le Fils de l’homme tient les clefs de la mort et du hadès (Apocalypse 1. 18). Dans l’Apocalypse, la mort accompagne le hadès (6. 8 ; 20. 13) : ils seront jetés tous deux dans l’étang de feu, après le jugement du grand trône blanc (20. 14). Autre réf. : 1 Corinthiens 15. 55 (selon certains mss).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z