Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

GOÛTER

γεύω (guéuô[verbe] ) <G1089><C1102> (15x)
|| a. Apprécier la saveur, manger • Le maître d’hôtel goûta l’eau qui était devenue du vin (Jean 2. 9). Aucun des convives ne devait goûter au souper de leur hôte (Luc 14. 24). Jésus goûta du vinaigre mêlé de fiel et ne voulut pas en boire (Matthieu 27. 34). Certains disent de ne pas prendre et de ne pas goûter (Colossiens 2. 21). Des Juifs s’étaient obligés à ne goûter de rien avant d’avoir tué Paul (Actes 23. 14). || b. Percevoir, éprouver, ressentir • Certains des disciples ne devaient pas goûter la mort avant d’avoir vu le Fils de l’homme venant dans son royaume (Matthieu 16. 28 ; Marc 9. 1 ; Luc 9. 27). Si quelqu’un garde la parole du Seigneur, il ne goûtera pas la mort (éternelle) (Jean 8. 52). Jésus a goûté la mort pour tout (Hébreux 2. 9). Certains ont goûté du don céleste (Hébreux 6. 4) et de la bonne Parole de Dieu (v. 5). Pierre parle de goûter que le Seigneur est bon (1 Pierre 2. 3).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z