Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

ESCLAVE

1δοῦλος (doulos[nom masc.]  ; de déô : lier, être attaché) <G1401><C1423> (125x)
|| Personne dominée par une autre : par naissance, par achat ou par conquête • Le terme est employé dans le sens habituel d’un esclave qui est la possession de son maître (p. ex. Matthieu 8. 9 ; Éphésiens 6. 8). Parmi les croyants, celui qui veut être le premier doit être un esclave, c. -à-d. un serviteur, pour les autres (Matthieu 20. 27 ; Marc 10. 44). Marie, la mère de Jésus, de même que Siméon se présentent comme esclaves du Seigneur (Luc 1. 38 et 48 : doulê ; 2. 29). Plusieurs croyants se nomment ou sont appelés esclaves de Christ (p. ex. Galates 1. 10), du Seigneur (2 Timothée 2. 24), de Dieu (p. ex. Jacques 1. 1), de Jésus Christ (Jude 1). Christ s’est anéanti lui-même prenant la forme d’esclave (Philippiens 2. 7). Avant sa conversion, le croyant était esclave du péché (Romains 6. 17, 20) ; celui qui pratique le péché est esclave du péché (Jean 8. 34).
2δοῦλον (doulon[nom neutre] ) <G1400><C1423> (2x)
|| Voir 1. • Paul établit un contraste entre nos membres qui étaient esclaves de l’impureté et de l’iniquité et qui devraient maintenant être esclaves de la justice (Romains 6. 19 (2x) ).
3celui qui est esclave avec : σύνδουλος (sundoulos[nom masc.]  ; de sun : avec, ensemble, et doulos : voir 1. ; litt. : compagnon d’esclavage) <G4889><C4780> (19x)
|| Personne esclave avec une autre • L’expression est employée en Matthieu 18. 28, 29, 31, 33 ; 24. 49.
Autres trad.
4Jean 8. 33 : être esclave ~ être dans la servitude [SERVITUDE 2]
5Romains 6. 18, 22 ; 1 Corinthiens 9. 19 : devenir, faire l’esclave [ASSERVIR 1]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z