Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

ÉPINE

ἄκανθα (akantha [nom fém.]  ; épine) <G173><C0174> (14x) , ἀκάνθινος (akanthinos [adj.]  ; d’épines) (de akê : pointe) <G174><C0175> (2x)
|| Aiguille, piquant • Un grand nombre de plantes portent des épines en Israël. La couronne d’épines du Seigneur a sans doute été tressée d’épines provenant d’un arbuste abondant sur les collines environnantes de Jérusalem (Matthieu 27. 29 ; Marc 15. 17 ; Jean 19. 2) ; cette plante est très flexible et on en fit cruellement usage de cette façon. Jésus sortit, portant la couronne d’épines (Jean 19. 5) ; on se moquait ainsi de lui, car les empereurs romains portaient des couronnes. Dans la parabole, des grains tombèrent entre les épines (Matthieu 13. 7 (2x), 22 ; Marc 4. 7 (2x), 18 ; Luc 8. 7 (2x), 14). On ne récolte pas des figues sur des épines (Luc 6. 44), ou du raisin sur des épines (Matthieu 7. 16). La terre qui porte des épines et des chardons est réprouvée de Dieu, car c’est un signe de malédiction (Hébreux 6. 8).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z