Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

ENTRAILLES

σπλάγχνα (splankhna[nom neutre]  ; de splên : rate) <G4698><C4586> (11x)
|| Intestins ; affection • Le terme est employé litt. pour décrire les intestins en Actes 1. 18. Ailleurs le terme signifie « affection », « compassion ». On trouve les expressions « les entrailles de miséricorde de notre Dieu » (Luc 1. 78) et les « entrailles du Christ Jésus » (Philippiens 1. 8). Paul exhorte les Colossiens à se revêtir « d’entrailles de miséricorde » (Colossiens 3. 12). Il reproche aux Corinthiens « d’être à l’étroit dans leurs entrailles » et les invite à « s’élargir » (2 Corinthiens 6. 12). Il utilise le terme à trois reprises dans sa lettre à Philémon (v. 7, 12, 20). En 1 Jean 3. 17, « fermer ses entrailles » signifie sans doute « ne pas faire montre de compassion » envers son frère en ne partageant pas ses biens avec lui.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z