Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

ENDURER

1ὑπομένω (hupoménô[verbe]  ; de hupo : sous (part. de renforc.), et ménô : demeurer ; litt. : demeurer à un endroit) <G5278><C5160> (17x)
|| Supporter, souffrir ; persévérer • L’amour endure tout (1 Corinthiens 13. 7). Paul endurait tout pour l’amour des élus (2 Timothée 2. 10). Les Hébreux avaient enduré un grand combat de souffrances (Hébreux 10. 32). Jésus a enduré la croix (Hébreux 12. 2) ; il a enduré une telle contradiction de la part des pécheurs contre lui-même (v. 3). Les Hébreux enduraient des peines comme discipline (Hébreux 12. 7). Bienheureux est l’homme qui endure la tentation (Jacques 1. 12) ; Jacques qualifie de bienheureux ceux qui endurent l’épreuve avec patience (litt. : ceux qui endurent) (Jacques 5. 11). Pierre fait la distinction entre endurer pour avoir mal fait et endurer en faisant le bien (1 Pierre 2. 20 (2x) ).
2endurance : ὑπομονή (hupomonê[nom fém.]  ; de hupo : sous, et ménô : demeurer) <G5281><C5163> (32x)
|| Support, persévérance • Le salut était opéré dans les Corinthiens en ce qu’ils enduraient les mêmes souffrances (litt. : dans l’endurance des mêmes souffrances) que Paul (2 Corinthiens 1. 6).
3endurer des ou les souffrances : κακοπαθέω (kakopathéô[verbe]  ; de kakos : mauvais, et paskhô : souffrir) <G2553><C2554> (4x)
|| Souffrir • Paul endurait des souffrances jusqu’à être lié de chaînes (2 Timothée 2. 9). Timothée devait endurer les souffrances (2 Timothée 4. 5).
4ὑποϕέρω (hupophérô[verbe]  ; de hupo : sous (part. de renforc.), et phérô : porter) <G5297><C5179> (3x)
|| Supporter • Paul avait enduré des persécutions (2 Timothée 3. 11).
Autres trad.
5Luc 24. 26 ; 1 Thessaloniciens 2. 14 ; 2 Timothée 1. 12 : endurer des souffrances ~ litt. : souffrir des choses [SOUFFRIR 1]
62 Corinthiens 1. 6 [SOUFFRIR 1]
7Galates 4. 19 : endurer les douleurs de l’enfantement [ENFANTEMENT (TRAVAILLER POUR L’)]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z